Une bonne idée : le stretching postural

Pratiquer une activité sportive régulière a toujours été une source de bien-être et de confort. Nous dépensons quasiment plus de la moitié de notre énergie dans les différentes activités quotidiennes. Ce qui est difficile à récupérer, sans parler des problèmes d’ordre physique qui s’ajoutent comme le mal de dos, la contraction de muscles, les douleurs articulaires, etc. Avec la gymnastique, j’ai toujours réussi à trouver le juste équilibre entre les dépenses d’énergie effectuées et la qualité de relaxation pour compenser cela. Mais aujourd’hui grâce au stretching postural j’ai plus que ce que j’espérais, c’est pourquoi j’ai décidé de partager ma petite expérience avec vous.

Pourquoi le stretching postural ?

Vous avez déjà certainement entendu parler du stretching classique, cette activité qui aide à assouplir le corps par une pratique d’étirements divers. C’est vrai que cette pratique est porteuse de bienfaits, mais elle a des manquements dans la mesure où la satisfaction qu’elle apporte au corps n’est pas complète.

Étudions un peu les bienfaits du stretching postural pour comprendre son importance :

Corrige l’alignement du corps
✓ Favorise une régulation tonique
✓ Agit sur la musculature profonde du corps
✓ Apaise et traite les problèmes de dos (cervicalgie, dorsalgie, lombalgie, etc.)
✓ Accompagne la rééducation après accidents ou incidents sur les épaules, les genoux, tendinites...

Facile de comprendre que ce sport ne fait pas qu’assouplir votre corps comme c’est le cas du stretching classique. Ici, l’on parle d’une technique qui engage tous les muscles pour un travail du corps dans sa globalité ; une activité qui touche à la fois le corps et l’esprit. Pour résumer, je dirais que le stretching postural est à la fois un sport, un relaxant, un régénérateur, et un tonifiant extraordinaire.

Comment faire du stretching postural ?

Alors, le stretching postural pour ceux qui ne le savent pas encore, est une séance d’étirements dos et articulations. Il se fait en plusieurs exercices bien que moi j’ai des particularités sur certains d’entre eux, car je les trouve plus performants et plus satisfaisants. Le bon côté de ce sport est qu’il peut se faire à la maison sans aucun souci. Je le fais très souvent 30 minutes après être rentré du boulot, et je peux vous assurer que le confort est immédiat.  C’est même devenu un rituel constant pour moi.

Pour mes problèmes d’arthrose, je travaille beaucoup les étirements de cou (l’arrière et le côté), de la nuque (comme on l’appelle en langage courant), l’arrière des épaules, le haut et le bas du dos, la poitrine ou le torse ça dépend, la colonne vertébrale, et les arrières cuisses et fesses, et des triceps. Vous vous demandez certainement pourquoi autant d’exercices ? Eh bien, pour une détente de tout le corps et pour un repos complet des articulations qui le composent.

Vous n’avez pas besoin de matériel pour faire du stretching postural, mais je vous recommande un tapis de gym pour les exercices au sol. Les efforts viennent de vous et chaque mouvement est une pure résistance. Je vous conseille de le faire face à votre miroir. Cela vous permettra de mieux vous observer et de vérifier si la posture est bonne ou à corriger. Pour avoir des résultats quand on travaille chez soi, le seul secret est de respecter à la lettre les mouvements (la posture, et le temps de résistance).

Les petites erreurs que nous commettons tous

Saviez-vous pourquoi il est préférable de faire du stretching postural en salle ? C’est parce que des professionnels à ces endroits prédisposent vos corps à recevoir les étirements, ce que plusieurs parmi vous ne font pas avant de se lancer dans une activité sportive chez soi. Si donc vous avez opté pour des travaux à la maison, je vous conseille :
● De ne jamais démarrer une activité sportive sans échauffement. C’est très dangereux. Vous pouvez faire une longue marche, ou sauter à la corde, ou mieux courir un peu avant de vous mettre au stretching.
● Ne jamais terminer votre séance par des mouvements brusques. Les mouvements doux sont obligatoires parce qu’ils favorisent le repos total des muscles. Je vous recommande même de l’associer à des exercices de respiration pour plus d’effets.
● Ne pas dépasser ses limites. Lorsqu’un mouvement vous pèse ou cause des douleurs, laissez-le et faites-en un autre. Cela ne signifie pas que vous avez biaisé votre séance. Les exercices stretching postural c’est aussi la prise de conscience de ses limites, et la capacité à progresser dans les étirements au fur et à mesure.

Le stretching postural : pour se sentir bien au quotidien
5 (100%) 1 vote

Laissez un commentaire 0 commentaires