Plat paléo : Idées recettes

L’alimentation joue un rôle essentiel pour notre santé et notre bien-être. La malbouffe est à l’origine de nombreuses maladies dont les pathologies cardiovasculaires ou l’obésité. Bien se nourrir, c’est avant tout savoir manger de façon équilibrée, variée et en privilégiant les aliments naturels et sains.

Lorsque l’on pratique du cross-fit ou de la musculation, il est nécessaire d’adapter son régime alimentaire. En effet, il s’agit d’activités demandant beaucoup d’énergie. Les protéines, les lipides et les vitamines sont alors essentiels.

Le régime paléo consiste à avoir une alimentation proche de celle des hommes du Paléolithique. Elle convient parfaitement pour une musculation sèche. Par contre, si vous désirez gagner en masse musculaire, il est nécessaire de réintégrer les céréales et les féculents.

Dans tous les cas, il existe une grande variété de plats paléo. Avant de découvrir quelques recettes, approchons plus en détail le régime paléo et ses spécificités.

Pourquoi manger paléo ?

Le régime paléo se concentre sur la nourriture que mangeaient nos ancêtres du Paléolithique. À cette époque, l’agriculture n’existait pas et l’élevage non plus. Les hommes devaient s’alimenter avec ce qui se trouvait dans leur environnement. La majorité de la nourriture provenait donc de la cueillette et le reste était issu de la chasse.

Bien sûr, le régime paléo ne consiste pas à ce que chacun d’entre nous devienne chasseur cueilleur. Mais le but est de se nourrir principalement de fruits, de légumes, de viandes maigres, de poissons, d’œufs en excluant les plats préparés, l’alimentation industrielle, les produits laitiers, les produits transformés, les céréales et les aliments trop riches en glucides.

Le régime paléo offre une alimentation plus saine à base de produits naturels. D’ailleurs, les produits bio sont fortement recommandés par ce régime. Grâce à lui, vous allez perdre rapidement du poids et rester en pleine forme. À condition de bien varier les menus et de faire attention à ne pas engendrer des carences alimentaires.

Quels aliments pour un plat paléo équilibré ?

Comme nous avons pu le voir, sur 4 grands groupes d’aliments, le régime paléo n’en conserve que deux : les fruits et légumes et la viande et ses substituts. Les produits laitiers et les céréales sont proscrits. Les premiers sont considérés comme inadaptés au régime alimentaire d’un homme adulte. D’ailleurs beaucoup ne digèrent plus le lait une fois l’âge adulte atteint. Les seconds sont trop riches en glucides et gluten favorisant le surpoids et de certaines maladies auto-immunes.

Concernant les viandes, il faut favoriser les viandes maigres, tandis que les viandes trop grasses sont à proscrire.

Le plus difficile est bien évidemment de se passer des céréales que l’on retrouve notamment dans la composition de nombreux aliments (pâtes, pâtisseries…) ou directement comme accompagnement (riz, blé…). De même, l’exclusion des produits laitiers peut poser problème aux amateurs de fromages, de yaourts et de crème.

Ces restrictions rendent la réalisation de certaines recettes compliquées, voire impossibles. Néanmoins, il existe de nombreux substituts souvent méconnus. De plus, les fruits, les légumes, la viande et ses substituts offrent une panoplie relativement large de plats paléo possibles.

Recettes de plats paléo

Il faut parfois remplacer un ingrédient par un autre, mais la plupart des recettes sont faisables en mode paléo, à l’exception de celles dont les céréales ou les féculents sont véritablement indispensables. Pour des pâtes à la carbonara, autant vous dire, que le régime paléo ne convient pas. Cependant, il existe une multitude de plats paléo plus succulents les uns que les autres. Certaines recettes devraient même vous permettre de découvrir des mélanges de saveurs que vous ne soupçonniez pas.

Commençons par un classique avec un délicieux bœuf carotte, l’une des spécialités préférées de la cuisine française. Un plat que nous avons tous mangé petits. La recette que je vous propose réunit exclusivement des ingrédients autorisés par tous les livres de paléo.

Si vous aimez les produits de la mer, vous allez adorer la salade crabes, pommes et carottes. Vous pouvez remplacer les carottes par des pommes de terre douces. Une délicieuse salade autant appréciable en été qu’en hiver.

Terminons par une recette paléo sans viande ni produit de la mer. Il s’agit d’une préparation à base d’œufs et de tomates poêlées et de crème de coco.

Bœuf carotte paléo

Pour 6 personnes :
- 800 g de bœuf bourguignon
- 250 g de champignons de Paris
- 100 g de lardons
- 2 carottes
- 2 oignons
- huile d’olive
- 2 cuillères à soupe de farine d’amande
- 1 l de vin rouge
- 1 bouquet garni
- 1 cuillère à café d'ail en poudre
- 500 ml d'eau (facultatif)
- sel, poivre

Dans un premier temps, découpez le bœuf en gros dés. Une fois cela terminé, émincez les champignons et les oignons. Coupez les carottes en rondelles. Dans un faitout, faites roussir les dés de bœuf à feu vif et dans 40 ml d’huile d’olive. Ajoutez alors les lardons, les oignons et les carottes. Laissez cuire à feu doux pendant quelques minutes. Puis, ajoutez la farine d’amande et mélangez. Versez le vin rouge de façon à ce qu’il recouvre la viande, ajoutez du sel et du poivre et laissez cuire environ une heure. Finalement, ajoutez les champignons et laissez cuire une heure supplémentaire, toujours à feu doux.

Salade paléo de crabe, pommes et carottes

- 2 pommes acidulées
- 3 carottes ou 2 pommes de terre douces
- 2 échalotes
- de la ciboulette et de l’aneth
- 1 grosse boîte de crabe
- 1 citron

Commencez par éplucher et râper les pommes et les carottes. Ajoutez ensuite les échalotes que vous aurez préalablement émincées en petits morceaux. Puis, assaisonnez de ciboulette et d’aneth. Ajoutez également les morceaux de crabe et versez le jus du citron pressé. Mélangez l’ensemble et votre salade est prête.

Œufs et tomates poêlées à la crème de coco façon paléo

- 4 grosses tomates
- 4 œufs
- 2 cuillères à soupe de crème de coco
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 petit bouquet de thym
- 1 petit bouquet de basilic
- sel, poivre

Coupez les tomates en deux. Ajoutez l’huile dans une poêle chaude et faites cuire les tomates de chaque jusqu’à ce qu’elles soient molles. Ajoutez alors la crème de coco, le basilic, le thym, le sel et le poivre. Cassez les œufs dessus et laissez cuire à feu doux le temps que le blanc des œufs durcisse.

Plat paléo
4.7 (93.68%) 76 votes