collagene en poudre

Hydrolysat de collagène (Peptan) : quelle utilisation ?

Le collagène a longtemps été connu comme l’ingrédient entrant dans la composition des crèmes et des sérums anti-vieillissement. Désormais on l'utilise également pour être en bonne santé, notamment pour renforcer ses articulations (essentiel pour les pratiquants de musculation).

Très apprécié comme complément alimentaire, il se présente généralement sous la forme de poudre appelée collagène hydrolysé (ou peptides de collagène) ou gélules.

Quels sont les réels bénéfices du collagène ? Pourquoi en prendre ? Quel collagène choisir ? Dans cet article je vais essayer de répondre aux principales questions.

Qu'est-ce que le collagène ?

Le collagène est la protéine la plus abondante du corps humain, il entre dans la composition de nombreux tissu permettant ainsi leur cohésion.

Si l'on décompose le mot « collagène », nous obtenons : « kola » qui veut dire colle et « gennen » qui signifie produire. Ainsi, on pourrait définir le mot « collagène » comme étant une « colle » qui retient et forme l'ensemble de tous les tissus conjonctifs du corps (os, cartilages, muscles, tendons, ligaments, peau, etc.).

En effet, sans le collagène, nous nous répandrions en flaque d'eau. Le collagene confère la résistance, la souplesse et l'élasticité aux différents tissus.

Dès 25 ans, notre organisme produit de moins en moins de collagène. Puisque les tissus conjonctifs (fait à 80% de collagène) se retrouvent partout dans notre corps, on peut aisément imaginer les problèmes que peut poser une déficience de collagène.

Le collagène est indispensable à notre corps, notre santé et notre beauté.

L'hydrolysat de collagène est un complément alimentaire naturel, sécuritaire et sans effets secondaires, qui possède des bienfaits avantageux pour la prévention et le soutien thérapeutique des maladies articulaires.

Pourquoi prendre du collagène

Il existe 2 raisons fondamentales qui conduisent à une dégénérescence de nos tissus en collagène.

  • La première est l’âge qui va conduire à une usure de nos articulations. 
  • La seconde est un dérèglement de notre système immunitaire (maladies auto-immunes) qui va se retourner contre nous et attaquer les cellules saines de nos tissus. 

Que l’on soit dans l’un de ces 2 cas, il est possible de trouver un soulagement par la prise régulière d’hydrolysat de collagène sous forme de complément alimentaire, comme nous le démontre les études cliniques.

D'autres compléments alimentaires contenant du collagène (les cartilages de requin, la silice organique, glucosamine + chondroïtine...) ont déjà fait leurs preuves dans le soulagement de la douleur et dans le ralentissement de la dégénérescence du cartilage.

Ces substances semblent stimuler la production du collagène chez l'humain. Il paraît évident que les résultats seraient meilleurs si on pouvait facilement assimiler directement du collagène. C’est le cas avec l’hydrolysat.

Des études et témoignages ont démontré que c’est la solution la plus efficace pour limiter les carences en collagène et ainsi faire disparaître non seulement les douleurs articulaires mais surtout en éliminer les causes.

Améliorations attendues avec la prise de collagène 

Arthrite, arthrose, ostéoporose, fibromyalgie, bursite, tendinite, spondylarthrite ankylosante…

La prise à long terme de collagène va apporter les éléments constitutifs nécessaires qui permettront à l’organisme de réparer cartilages et tendons et d’améliorer réellement ces affections.

De très nombreuses études cliniques ont été menées dans de nombreux pays sur des milliers de malades, notamment en Allemagne et aux USA, pour montrer tout l’intérêt de la consommation d’hydrolysat de collagène pour améliorer les problèmes d’arthrose et toutes les douleurs rhumatismales découlant de la dégénérescence des cartilages articulaires. Elles ont toutes montré une grande efficacité :

  • Réduction de la douleur 
  • Réduction de la consommation d’analgésiques
  • Amélioration de l’usage des articulations
  • Bien meilleure sensation de confort articulaire 

De nombreuses études cliniques ont montré que la prise journalière de 10 g environ de peptides de collagène pendant au moins 6 mois, améliorait les symptômes de l’arthrose, réduisait fortement la douleur et l’inconfort, et permettait de rebâtir les articulations endommagées.

L’usage pendant plusieurs mois d’hydrolysat de collagène entraîne une nette amélioration des problèmes articulaires, y compris souplesse des articulations et diminution des douleurs.

L’hydrolysat de collagène est donc remarquable dans l’amélioration des douleurs rhumatismales. Il favorise la synthèse de tous les cartilages et tendons des articulations. Il améliore les douleurs de mal au dos, facilite la souplesse en général et tous les mouvements de chacun de nos membres.

De plus, et ceci est très important chez les seniors, femmes notamment, l’hydrolysat de collagène améliore aussi l’ostéoporose. Il faut savoir que cette affection est très fréquente, surtout chez les femmes après 50 ans. Or, sa prévention se fait avec des suppléments de calcium et de vitamine D.

Pour que l’os puisse se recalcifier, il est nécessaire que la trame protéique (partie vivante de l’os) à base de collagène soit également abondante. Par suite des carences en collagène, qui favorisent l’arthrose, cette carence existe aussi au niveau de la trame protéique de l’os. Or, si la trame n’est pas suffisante, sa calcification ne pourra pas se faire. Il est donc important, pour prévenir l’ostéoporose, de prendre du calcium, de la vitamine D, mais également du collagène pour la trame protéique de l’os.

Parallèlement aux travaux sur l’arthrose, des travaux cliniques (par exemple ceux du Professeur Adam) ont également montré que l’hydrolysat de collagène améliore l’ostéoporose, même sans complément de calcium et de vitamine D. C’est pourquoi le collagène est également important dans l’ostéoporose.

Autres bienfaits ...

La consommation de collagène va également avoir un intérêt pour de nombreux autres organes riches en collagène :

La peau

Hydratation de la peau, action antirides, il est connu depuis de nombreuses années que le collagène pris tous les jours améliore l’hydratation et la souplesse de la peau et réduit la profondeur des rides. L’usage de l’hydrolysat de collagène est fréquent depuis longtemps au Japon et en Asie, où les solutions de collagène sont absorbées par des millions de femmes.

Des travaux cliniques ont montré que l’absorption de 5 à 10g par jour d’hydrolysat de collagène a un effet intéressant sur la peau, qui est plus hydratée, avec moins de rides profondes et une souplesse accentuée.

Le système circulatoire

Le collagène, qui est abondant dans toutes les parois de notre système circulatoire (artères et veines), sera donc plus abondant chez toutes les personnes qui vont prendre de 5 à 10g d’hydrolysat de collagène.

Le fait de se prendre en charge pour améliorer ses problèmes d’arthrose et de rhumatismes va également favoriser une meilleure souplesse de nos artères et une amélioration de notre système circulatoire.

Les poumons

Ils sont très riches en collagène : l’élastine, cette protéine qui constitue les poumons, (protéine élastique qui donne aux poumons leur élasticité, et leur permet de se gonfler avec l’air inspiré et de se dégonfler à l’expiration) fait partie de la classe des collagènes.

Si l’élastine est attaquée par une enzyme protéolytique, l’élastase, au cours des infarctus chroniques des poumons, ceux-ci perdent leur élasticité et l’on a alors une maladie appelée emphysème. Pour redonner aux poumons leur élasticité, il faut donner 5 à 10 g par jour de collagène, qui vont rebâtir les poumons et leur redonner leur élasticité.

Les yeux

Comme le collagène est abondant pour tonifier le globe oculaire et reconstituer notre cristallin, on peut se demander si la cataracte, qui est une opacité du cristallin, n’est pas favorisée par les carences en collagène. On peut se demander si la prise d’hydrolysat de collagène ne va pas améliorer la cataracte.


Dans quels aliments trouve t-on du collagène ?

On peut trouver dans l’alimentation de nombreuses sources de collagène. Les principales sources se trouvent en particulier dans les protéines animales, comme le bœuf, le poulet ou le poisson. Néanmoins la plupart du temps il se trouve dans les parties non comestibles des aliments...

Le collagène de bœuf

Le collagène bovin provient de la peau, des os et des muscles. Il est fait principalement de collagène de types 1 et 3. Il s'agit des types les plus abondants créés et trouvés dans le corps humain. Le collagène de bœuf est riche en glycine et en proline, donc utile pour la production de créatine, la construction musculaire et pour aider le corps à fabriquer son propre collagène.

Le collagène de poulet

Le type de collagène le plus abondant dans le collagène de poulet est le type 2, qui est le meilleur pour la construction du cartilage. Il est donc bénéfique pour la santé des articulations. Cette source de collagène fournit également du sulfate de chondroïtine et du sulfate de glucosamine, qui ont tous deux des effets anti-âges.

Le collagène marin

On a constaté que le collagène marin dérivé du poisson est facilement absorbé et fournit principalement du collagène de type 1, avec des acides aminés de glycine, proline et d'hydroxyproline. Comme le type 1 peut être trouvé dans l'ensemble du corps, la consommation de collagène marin a été associée à des avantages pour les articulations, la peau, les organes vitaux, les vaisseaux sanguins, la digestion et les os. L'hydroxyproline est un composant important de la santé des articulations. Elle est nécessaire à la stabilité du collagène et est créée en modifiant les acides aminés proline après la formation de la chaîne du collagène. Cette réaction nécessite également de la vitamine C (pour aider à l'ajout d'oxygène). Ce qui explique pourquoi la carence en vitamine C peut causer des anomalies dans les niveaux de collagène et qu’elle est souvent ajouté en association au collagène dans les compléments alimentaires.

Le collagène d’œuf

Le collagène d'œuf, trouvé dans les coquilles et les blancs d'œufs, contient principalement du collagène de type 1. Il fournit du sulfate de glucosamine, du sulfate de chondroïtine, de l'acide hyaluronique et divers acides aminés qui ont des effets bénéfiques sur le tissu conjonctif, la cicatrisation des plaies, la masse musculaire et la réduction de la douleur.

Comme vous voyez, il n'est pas évident d'apporter à son organisme une quantité de collagène suffisante. C'est pourquoi on conseille généralement d'avoir recours à des compléments alimentaires de collagène.


Collagène en complément alimentaire : quelle marque choisir ?

Le business des compléments alimentaires a explosé ces dernières années et il est clair que toutes ne se valent pas. Pas la même qualité de produits, pas les mêmes prix... Trop de marques de suppléments mettent le paquet sur la communication et le marketing, et délaissent la qualité de leur produits.

Choisir un complément alimentaire en collagène est primordial pour obtenir des résultats. Personnellement je recherche toujours les marques moins commerciales, qui mettent peu de budget dans la publicité, et tout dans le produit pour proposer un bon rapport qualité prix.

Je vous recommande les peptides de collagène de chez All Musculation. Ils proposent un collagène hydrolosé de qualité Peptan®, qui est pour moi de loin le meilleur rapport qualité prix sur le marché.

  • Sans acésulfame k
  • Sans aspartame
  • Sans édulcorant
  • Sans colorant
  • Sans conservateur
  • Sans lécithine de soja
  • Sans OGM
  • Sans gluten
  • Produit breveté
  • Origine 100% française
  • Assimilation optimale
  • Qualité HACCP, ISO 9001

Conseils d'utilisation

L'hydrolysat de collagène étant un complexe d'acides aminés il faut donc le prendre loin des repas pour ne pas gêner son assimilation. C'est la règle de base pour assimiler touts compléments d'acides aminés. Loin des repas veut dire l'estomac vide.

Je conseille donc de prendre 2 cuillères à café rases (4g) par jour, maximum 30 min avant ou 2h00 après l'un des repas (l'idéal étant pendant le repas).

Personnellement je préfère en poudre (plus pratique et économique) mais pour ceux qui préfère prendre le collagène en gélules : 2 cuillères à café rases est équivalente à environ 4 g de collagène soit 12 gélules.

Mettre la valeur d'un verre d'eau dans un shaker, déposer les 2 cuillères a café de collagène et secouer afin d'obtenir un mélange homogène et boire le contenu.

Les gourmands qui sont déjà adeptes de la tendance collagène ajoutent du collagène hydrolysé ou des peptides de collagène et des gélatines en poudre, également connues sous le nom de collagène cuit, à tout ce qui leur passe sous la main, des smoothies aux soupes en passant par les sauces, les sucreries et même les spaghettis. Les possibilités sont infinies 😉

  • A prendre 1 ou 2 fois par jour, selon si vous avez déjà des douleurs ou non.
  • L'hydrolysat de collagène est sans odeur sans goût.
  • Aucune contre indication connues à ce jour sauf allergie aux produits de la mer.
  • Il est également conseiller de boire 1.5 L d'eau pure (avec un taux de résidu à sec inférieur à 100 mg/l) pour favoriser la régénération des tissus.

Comment favoriser la formation et l'absorption du collagène

Il est important de noter qu'il existe de nombreux facteurs qui favorisent la formation et l’absorption du collagène dans l'organisme. Vous avez par exemple la vitamine C, le manganèse, le cuivre, la proline et les aliments riches en anthocyanidines, tels que les myrtilles, les cerises et les mûres. Généralement les compléments alimentaires de collagène contiennent certaines de ces molécules pour assurer l’assimilation et la synthèse du collagène. Sachez que certains aliments, en particulier ceux qui sont riches en acides aminés favorisent plus que d’autres la production du collagène. C’est par exemple les œufs, la volaille, le poisson et le lait. Tous ces aliments peuvent ainsi contribuer à stimuler la formation de collagène.

Conséquences d’un déficit en collagène

La production de collagène de notre corps ralentit naturellement avec l'âge. C’est la raison pour laquelle les signes de vieillissement apparaissent et s’amplifient au fur et à mesure que le temps passe. 

La baisse du taux de collagène provoque par exemple les rides, le relâchement de la peau et les douleurs articulaires dues à une diminution du cartilage.

D'autres facteurs liés au mode de vie, comme un régime alimentaire riche en sucre, le tabagisme et une exposition élevée au soleil, peuvent également contribuer à réduire les niveaux de collagène dans le corps.

On a découvert que les maladies liées au déficit de collagène sont le plus souvent causées par une combinaison de défauts génétiques, des carences nutritionnelles et des problèmes digestifs affectant la synthèse du collagène.

Heureusement, la consommation de certains aliments et compléments alimentaires peut fournir une source de collagène en répondant aux besoins du corps.

Les différents types de collagène

Le collagène prend la forme de fibres qui permettent de maintenir et définir la forme des tissus. Il y a au moins 16 différents types de collagène dans le corps humain. Il s'agit notamment des types de collagène 1, 2, 3, 4, 5 et 10. Cependant 90 % du collagène se compose de types 1,2 et 3. Il existe également différents types de collagène présents dans certains aliments ou utilisés pour créer des produits à base de collagène.

Type 1

C'est le type de collagène le plus abondant que l'on trouve dans le corps humain. Il est composé de fibres qui forment des parties du corps comme les tendons, les ligaments, les organes et la peau. Le collagène de type 1 contribue également à la formation des os et se trouve dans le tube digestif. Il est très important pour la cicatrisation des plaies et pour donner à la peau sa qualité élastique.

Type 2

Le collagène de type 2 aide principalement à la formation du cartilage. La santé de nos articulations repose sur le cartilage constitué par le collagène de type 2, c'est pourquoi il est bénéfique pour prévenir les douleurs articulaires liées à l'âge ou divers symptômes arthritiques.

Type 3

On le trouve habituellement avec le type 1. Il aide à donner à la peau son élasticité et sa fermeté. Il forme également des vaisseaux sanguins et des tissus dans le cœur. Pour ces raisons, la carence en collagène de type 3 a été liée à un risque plus élevé de rupture des vaisseaux sanguins et même de mort prématurée, selon les résultats de certaines études.

Type 4

Le collagène de type 4 joue un rôle important dans la formation des tissus entourant les organes, les muscles et la graisse. Il tapisse aussi la majorité de nos organes digestifs et la surface des poumons. Il se trouve dans les espaces entre la couche supérieure de la peau et la couche la plus profonde. Il s'agit d'une mince couche de fluide sous forme de gel qui sert de coussin ou de tampon pour les tissus au-dessus.

Type 5

Ce type de collagène est nécessaire pour la formation de la surface des cellules, ainsi que les cheveux et les tissus trouvés dans les placentas des femmes (l'organe qui se développe dans l'utérus pendant la grossesse, fournit de l'oxygène et des nutriments au bébé en croissance, et qui élimine les déchets).

Type 10

Le collagène de type 10 aide à la formation des os et au développement du cartilage articulaire. Il s'est avéré bénéfique pour la cicatrisation des fractures osseuses et la réparation des articulations.

Valeurs nutritives

Le collagène est souvent qualifié de protéine complexe, ce qui n'est pas surprenant étant donné qu'il contient 19 acides aminés différents. Le collagène est notamment un excellent moyen d'obtenir des acides aminés plus conditionnels, comme l'arginine, la glutamine, la glycine et la proline.

Le collagène est composé de trois chaînes, enroulées ensemble dans une triple hélice serrée. La proline et la glycine sont les principaux types d'acides aminés présents dans les chaînes de collagène. La proline et la glycine sont deux acides aminés importants que l’on ne trouve qu’en quantité très limité dans la viande, qui constitue la principale source de protéines dans les pays occidentaux. Cela signifie que les gens ont généralement des carences en proline et glycine.  

Dans des circonstances normales, elles sont produites par votre corps. Cependant, lorsque vous êtes malade, que vous subissez beaucoup de stress physique ou émotionnel, ou que vous êtes en mauvaise santé, il se peut que votre corps ne soit pas en mesure de produire suffisamment de ces acides aminés seul. Le corps a alors besoin de l'aide de sources extérieures, provenant de votre régime alimentaire ou des compléments alimentaires.

Les acides aminés constituant le collagène

Proline

La proline représente près de 15 % du collagène. La proline et la glycine, en particulier, jouent un rôle majeur dans le bon fonctionnement de votre corps. Proline aide à protéger l'intégrité des vaisseaux sanguins, à améliorer la santé articulaire et présente divers avantages cardiovasculaires.

Glycine

Environ un tiers de la protéine présente dans le collagène est la glycine. Bien qu'il s'agisse du plus petit acide aminé, la glycine a de grands effets. Pour assurer le bon fonctionnement de nos cellules, la glycine aide à construire des brins d'ADN sains. C'est aussi l'un des trois acides aminés qui forment la créatine, qui favorise une croissance musculaire saine et stimule la production d'énergie pendant les séances d'entraînement.

Glutamine

Considéré comme l'un des acides aminés les plus importants et les plus abondants dans le corps, la glutamine est à la fois créée dans nos muscles et également obtenue à partir de sources alimentaires. La recherche montre que la glutamine a des avantages pour prévenir l'anxiété, la tension, les troubles du sommeil et l'insomnie, un manque de concentration, une mauvaise santé digestive, un système immunitaire affaibli et une faible énergie. L'azote, créé par la glutamine en grande quantité, aide également à la cicatrisation des plaies et prévient l'atrophie musculaire et les douleurs articulaires.

Arginine

L'arginine se décompose en oxyde nitrique dans le corps, qui est un composé important pour la santé artérielle et cardiaque. Il a également été démontré que l'arginine améliore la circulation sanguine, aide à renforcer le système immunitaire et a une influence positive sur la libido masculine.


RÉFÉRENCES

Adam M, Spacek P.
[Postmenopausal osteoporosis. Treatment with calcitonin and a diet rich in collagen proteins].
Cas Lek Cesk. 1996 Jan 31;135(3):74-8.

Bello AE, Oesser S.
Collagen hydrolysate for the treatment of osteoarthritis and other joint disorders : a review of the literature.
Curr Med Res Opin. 2006 Nov;22(11):2221-32. Review.

Benito-Ruiz P, Camacho-Zambrano MM, Carrillo- Arcentales JN, Mestanza-Peralta MA, Vallejo-Flores CA , Vargas-López SV, Villacís-Tamayo RA, Zurita- Gavilanes LA.
A randomized controlled trial on the efficacy and safety of a food ingredient, collagen hydrolysate, for improving joint comfort.
Int J Food Sci Nutr. 2009;60 Suppl 2:99-113.

Clark KL, Sebastianelli W, Flechsenhar KR, Aukermann DF, Meza F, Millard RL, Deitch JR, Sherbondy PS, Albert A.
24-Week study on the use of collagen hydrolysate as a dietary supplement in athletes with activity-related joint pain.
Curr Med Res Opin. 2008 May;24(5):1485-96.

Moskowitz RW.
Role of collagen hydrolysate in bone and joint disease.
Semin Arthritis Rheum. 2000 Oct;30(2):87-99.

Oesser S, Adam M, Babel W, Seifert J.
Oral administration of (14)C labeled gelatin hydrolysate leads to an accumulation of radioactivity in cartilage of mice (C57/BL).
J Nutr. 1999 Oct;129(10):1891-5.

Schrieber R., Gareis H.
The role of collagen hydrolysate in the prophylaxis of osteoarthritis and osteoporosis
In Gelatine Handbook : Theory and Industrial Practice, 1ere ed, Vch Verlagsgesellschaft Mbh, 2007

Retour haut de page