bienfaits de sport - étude inserm

Faire du sport pour se soigner : les résultats d'une nouvelle étude


Il s'agit d'une nouvelle que j'ai vu passé dans pas mal de médias ce week-end et qui m'a bien fait plaisir, alors j'étais obligé de la relayer ici 😉

Un rapport de l'Inserm affirme que l'activité physique peut remplacer ou au moins diminuer les médicaments dans le traitement de 10 maladies chroniques spécifiques :

Diabète (type 1 et 2),
Obésité,
Cancer,
Dépression,
Insuffisance cardiaque chronique,

AVC,
Asthme,
Rhumatismes inflammatoires,
Arthrose des membres inférieurs,
Pathologies coronaires.

Prescrire du sport sur ordonnance

C’est une idée pour laquelle je milite et qui commence à faire son chemin. En France, nos médecins manquent clairement d'information sur les bienfaits de l'activité sportive et très rares sont ceux qui conseillent à leur patients de faire de sport pour se soigner. Au contraire, ils recommandent dans la majorité des cas du repos.

Pourtant, les avantages du sport sur la santé et sur le cerveau ont été maintes et maintes fois prouvés ! Cette fois, c'est le très sérieux Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) qui le confirme dans un rapport de 805 pages rendu public le jeudi 14 février. Un travail qui fait suite à une commande de la part du ministère des sports.

Cette étude détaille entre autres les activités conseillées selon les pathologies. Par exemple après un infarctus, les experts recommandent de pratiquer du yoga ou de la danse, ce qui permettrait de réduire d'au moins 20% le risque de récidive ou de réhospitalisation. Pour les cas de cancer du sein ou du colon, ils estiment une baise de 25% à 30% du risque de rechute, et de 35% de la mortalité pour ceux qui adoptent une routine sportive hebdomadaire à base d'endurance et de renforcement musculaire.

Autre pathologie citée qui a attiré mon attention : la dépression. Je ne fait que de le répéter ici : faire du sport participe au bonheur général.  Et effectivement l'étude met en évidence le lien étroit entre la pratique sportive et la réduction de la dépression. Une activité physique d'au moins quelques mois devrait toujours être prescrite en première intention (avant tout traitement médicamenteux) pour les symptômes de dépression légers à modérés.

homme - sport à la maison

Personnaliser la prescription

Le plus important est d’adapter la prescription à chaque patient, en fonction de ses goûts, de ses obligations, de ses capacités, de ses moyens aussi. Même si certains sport sont plus conseillés que d'autres selon les pathologies, rien ne sert de se forcer à avoir une activité que l'on déteste. C'est le meilleur moyen d'arrêter après 3 semaines.

Il existe une multitudes de possibilités pour avoir une activité physique selon vos préférences. L’activité peut être pratiquée en groupe ou individuellement, en salle ou en plein air... Pa exemple :

Vous êtes plutôt casanier ? Investissez dans un vélo d'appartement ou un rameur, et faites vos séances devant une bonne série ou devant votre émission TV préférée...

A l'inverse, vous aimez la nature : choisissez l'aviron, l'escalade, le golf...

Côté fréquence, pas de surprise non plus : pour des effets optimaux, il est conseillé de faire au moins 3 séances par semaine (en plus de 30 minutes de marche minimum quotidiennes).

Conclusion

L'enjeu maintenant : faire rentrer ces nouvelles pratiques dans les moeurs, que ce soit dans les habitudes générales des français ou dans celles des médecins pour conseiller au mieux leurs patients. C'est aussi un peu ce que j'essaye de faire avec ce site.

Pourquoi pas lancer une campagne publicitaire, comme ça a déjà était fait avec « les antibiotiques c'est pas automatique ». On peut imagine le même slogan avec « le repose c'est pas automatique».

Prochaine étape : le remboursement des séances de sports prescrites sur ordonnance ? Et oui, vous ne le savez surement pas mais depuis mars 2017 votre docteur généraliste peut mettre du sport sur ordonnance comme traitement thérapeutique... Malheureusement ce n'est pas (encore ?) remboursé !

Le sport comme médicament
4.2 (83.33%) 6 vote[s]

Laissez un commentaire 0 commentaires