La respiration en musculation

En général, beaucoup sous-estiment les effets de la respiration au cours d’un exercice de musculation. Pourtant la respiration joue un rôle très important dans l’exécution des exercices. Mieux vous respirerez lors de vos exercices, mieux travaillerons vos muscles !

Les deux phases du mouvement :

Contraction du muscle
C’est la phase où le muscle est sollicité. Par exemple, si vous faites un développé couché, vous démarrez le mouvement avec les muscles relâchés et la contraction va consister à lever la barre avec les poids.

Relâchement du muscle
C’est la phase où le muscle se détend. Dans l’exemple du développé couché, la phase de relâchement correspond au moment où vous redescendez la barre, de façon contrôlée vers la position initiale.

On retrouve ces deux phases dans tous les mouvements de musculation, que ce soit pour les épaules, les pectoraux, les jambes, etc…

Comment devez-vous respirer ?

La bonne respiration consiste tout simplement à souffler (expirer) quand vous êtes dans la phase de contraction du muscle et à prendre votre respiration (inspirer) pendant la phase de relâchement du muscle.

C’est donc relativement simple : si on prend l’exemple du développé couché : vous allez inspirer au repos, démarrer l’exercice en soufflant (levée de la barre), inspirer en redescendant la barre, expirer en remontant et ainsi de suite.

Vous retrouverez donc la même chose pour chacun de vos exercices : soufflez pendant la contraction du muscle, inspirez pendant le relâchement du muscle.

Astuce :

Toujours dans notre exercice de développé couché, à la fin de la levée de la barre, contractez bien les muscles qui travaillent le temps de vider vos poumons puis commencez la descente en soufflant. Vos muscles travailleront encore mieux !

La respiration en musculation
4 (80%) 9 votes

Laissez un commentaire 0 commentaires