Conseils pour comprendre et baisser son taux de mauvais cholestérol

Le cholestérol est une substance blanche fabriquée à partir des graisses qui participe à la formation d’une gaine protectrice autour des fibres nerveuses et de la membrane extérieure des cellules. On en trouve dans le beurre, la viande, le jaune d’oeuf, les produits laitiers ou encore les fruits de mer, contrairement aux végétaux qui n’en contiennent pas.

Pour commencer voici une petite vidéo qui explique très bien le principe pour faire baisser son taux de cholestérol :

Le cholestérol et la santé

Comme pour les autres lipides, le corps a besoin de cholestérol, mais dans de petites quantités. Bien que le cholestérol possède des fonctions bénéfiques pour l’organisme, trop en consommer peut entraîner des dépôts sur la paroi des artères et la formation de caillots (artériosclérose). L’accumulation de ces dépôts peut engendrer un ralentissement de la circulation sanguine pouvant aller jusqu’à la crise cardiaque.

La formation du cholestérol

Les deux tiers du cholestérol présent dans le corps humain sont fabriqués par l’organisme, notamment par le foie (synthèse hépatique). Le reste provient de notre alimentation. Le cholestérol peut se former sous forme libre ou sous forme estérifiée (associé à un acide gras).

Des études ont démontré que les personnes suivant un régime à base de lipides saturés augmentent considérablement leur taux de cholestérol dans le sang. Dans le cas contraire, les personnes suivant un régime à base de lipides insaturés diminuent leur taux de cholestérol dans le sang. Par conséquent, la consommation de matières grasses n’aboutit pas obligatoirement la formation du cholestérol. Cela s’explique par la présence de lipoprotéines.

Comment faire baisser le cholestérol

Pour faire chuter son taux de cholestérol, il faut repérer les aliments qui contiennent des acides gras saturés pour en consommer moins fréquemment. Les principales sources de graisses saturées sont les laitages, les fromages, le beurre, les viennoiseries, la charcuterie, les oeufs et les viandes rouges (préférez les viandes maigres comme la dinde, le bifteck, le jambon dégraissé ou le poulet sans la peau). Certaines fibres comme celles de pommes, des carottes, des germes de soja, des fruits à écale et des légumineuses favorisent la diminution du taux de cholestérol. Pour finir les huiles de poissons sont une bonne source de graisses insaturées permettant de diminuer son taux de lipoprotéines LDL. Concernant les huiles d’accompagnement, utilisez de préférence de l’huile d’olive ou de colza.

Les lipoprotéines LDL et HDL

Les lipoprotéines sont des associations de protéines, de cholestérol et de lipides. Leur rôle est de transporter les lipides dans tout l’organisme. On distingue les lipoprotéines à basse densité (LDL) et les lipoprotéines à haute densité (HDL).

Les lipoprotéines LDL sont composées à 80% de lipides, dont beaucoup de cholestérol. On les appelle aussi le mauvais cholestérol. Elles favorisent le transport du cholestérol de l’intestin vers les artères. Un régime riche en graisses saturées (beurres, graisses animales) contribue à augmenter les taux de LDL dans l’organisme, et augmente par conséquent la surcharge de graisses dans les tissus notamment dans les artères coronaires. Voilà pourquoi un excès de lipides saturés est dangereux pour la santé.

Les lipoprotéines HDL sont composées à 50% de lipides. Elles contiennent plus d’acides aminés, on les appelle le bon cholestérol. Les HDL favorisent le transport du cholestérol vers le foie où il sera éliminé. De nombreux nutriments permettent d’augmenter la concentration de HDL : le magnésium, l’iode, le chrome, le manganèse, les acides gras essentiels comme les oméga-3, les vitamines B, la choline ou encore l’inositol (ces deux derniers se trouvent en grande quantité dans la lécithine de soja).

Pour résumer

● Les LDL favorisent les dépôts de cholestérol dans les tissus et les artères coronaires
● Les HDL transportent le cholestérol vers le foie et contribuent ainsi à sa dégradation
● Une accumulation de cholestérol dans les artères peut entraîner un arrêt cardiaque
● Les acides gras saturés augmentent le taux de lipoprotéines LDL dans l’organisme
● Les acides gras insaturés augmentent le taux de lipoprotéines HDL dans l’organisme

Bon et mauvais cholestérol
4.2 (83.33%) 6 votes

Laissez un commentaire 0 commentaires