Pourquoi et comment réapprendre à aimer les légumes

Pourquoi et comment se réconcilier avec les légumes

Pourquoi et comment se réconcilier avec les légumes


Je suis toujours surpris quand je regarde le caddie des autres à la caisse du supermarché de voir si peu de légumes. Et je ne crois pas que c'est parce qu'ils préfèrent les circuits courts...

Il y a quelques mois j'avais vu une émission à la TV où ils suivaient un homme qui n'avait même jamais mangé de légumes. C'était peut-être une caricature et j'espère un cas isolé, mais je pense que la plupart des français n'en mangent pas en quantité suffisante (et quand ils en mangent c'est surgelé, en conserve...). Pourtant, les légumes sont des aliments essentiels à l’alimentation humaine.

Voici un article pour vous sensibiliser sur l'importance de manger des légumes et conseils pour les apprécier !

Les légumes c'est pas bon ?

« C’est pas bon » ou « J’aime pas », c’est sans doute ce que peut dire un enfant face à une assiette de légumes. Mais aussi peut-être ce que vous dites vous-même 😉

Alors, pourquoi rebutent-ils autant les gens de notre époque ?

Une question d’habitude

Apprécier un aliment est une question de goût mais aussi d’habitude. Or, le développement du goût et la façon de vous alimenter se développent lorsque vous êtes enfant. Il est fort probable que, si les parents donnent beaucoup de légumes à leurs enfants, ceux-ci auront plus tendance à les apprécier plus tard.

Mais, cela va de pair avec autre chose : la nourriture industrielle. Lorsque nous développons notre goût, celui-ci finit par se fixer et nous avons alors des aliments préférés et d’autres que nous reléguons au second plan. Or, si les parents donnent à leurs enfants des aliments très sucrés ou gras, qui ont un goût très prononcé, les enfants risquent de développer leur goût autour de ceux-ci et de délaisser les légumes.

Or, dans la nature, il n’y a pas de Nutella, il n’y a pas de bonbons, il n’y a pas de hamburgers, les seuls aliments dont le goût est très sucré sont les fruits et le miel, qui est très rare. Cela veut dire que, naturellement, les enfants ne devraient pas pouvoir développer leur goût autour d’aliments industriels très puissants en saveur et qu’ils pourraient donc mieux apprécier celui des aliments naturels comme les légumes. Il est assez normal que votre enfant préfère un bonbon à un légume si vous lui demandez de choisir entre les deux. Cependant, ce n’est pas naturel.

Ce ne sont pas les légumes qui « ne sont pas bons », ce sont en fait vos papilles qui se sont habituées à des saveurs plus prononcées qui n’existent pas forcément à l’état naturel.

Le lien avec la perte de poids

Ces mauvaises habitudes et le développement du goût en faveur des produits industriels sont souvent la raison à cause de laquelle certaines personnes n’arrivent pas à mincir. Trop habituées à la saveur sucrée, elles n’arrivent pas à manger sainement, elles ne peuvent pas se passer de sucre dans leur thé et l’eau leur semble fade.

➞ Il faut alors passer par un sevrage. 

Pour réapprendre à aimer les légumes, cela peut aussi être utile. Si vous vous habituez à éviter tous les aliments industriels et à manger des mets simples sans forcément les faire baigner dans une sauce, vous finirez par retrouver l’envie de manger des légumes, qui ne vous sembleront plus si fades.

Où acheter ses légumes ?

Malgré ce que je viens de dire sur les habitudes liées à l'enfance, il faut admettre que certains légumes ne sont pas bons. Ce sont ceux principalement ceux que vous trouvez au supermarché.

Les légumes du supermarché

Ces végétaux sont issus d’une agriculture intensive. Ils poussent sur des sols pauvres que les producteurs sont obligés d’arroser d’engrais. Généralement, les légumes sont trop arrosés et sont alors surtout riches en eau, mais pauvres en micronutriments et en goût. De plus, s’ils ne sont pas de saison, ils sont cultivés sous serre et ne reçoivent pas autant de soleil qu’ils devraient. Enfin, ils peuvent être cueillis trop tôt, pour ne pas être trop mûrs pour supporter le transport.

Les légumes que vous achetez dans la plupart des commerces n’ont pas de goût car ils ne poussent pas correctement. Il est normal, après ça, que vous n’appréciez pas les légumes ou que vos enfants ne puissent pas apprendre à les aimer.

Les légumes des petits producteurs

Avez-vous déjà fait l’expérience de déguster une tomate du jardin en la comparant à une tomate du supermarché ? Vous seriez surpris de la différence de goût. La tomate du supermarché est fade, sa texture est généralement celle d’une tomate verte. Celle du jardin est pleine, juteuse et son goût est très prononcé. En été, c’est un vrai délice et c’est désaltérant.

Si vous trouvez que les légumes « c’est pas bon », vous devriez en acheter à de petits producteurs.

  • Dans les grandes villes vous trouverez des associations favorisant les circuits courts comme le réseau AMAP. Vous aurez ainsi des légumes de saison, et vous verrez que ça n'a rien à voir avec ceux que vous avez l'habitude de consommer en achetant au supermarché
  • SI vous habitez en zone rurale, peut-être avez vous pas trop loin de chez vous des producteurs à qui vous pourriez acheter directement ? Sinon essayer d’en cultiver chez vous 😉

Le mode de conservation

Quand on parle de légumes, on parle de végétaux frais. Mais, dans votre supermarché, vous pouvez acheter des légumes sous d’autres formes : bocaux, conserves ou surgelés. Or, ces modes de conservation peuvent changer le goût et l’aspect des légumes.

Si les surgelés conservent généralement leur couleur, voire leur goût, les légumes en bocaux subissent généralement de hautes températures et leur couleur est dénaturée, ainsi que leur saveur. Comparez, par exemple, des haricots en bocaux et des haricots frais. Ceux en bocaux présentent un vert sombre et sont tous mous. Leur saveur est généralement trop salée à cause des conservateurs. Ceux qui sont frais sont d’un vert éclatant, s’ils ne sont pas trop cuits, et ils présentent une texture ferme. Enfin, leur saveur est excellente.

Les pires sont sans doute les légumes en boite. En effet, ils peuvent prendre un goût métallique et baignent généralement dans un liquide servant de conservateur. Or les légumes se gorgent de ce liquide changeant leur saveur à tout jamais.

En résumé, pour apprécier les légumes, mieux vaut en acheter des frais ou, au pire, des surgelés.

Pourquoi les légumes sont-ils si importants ?

Si on insiste autant sur les légumes (campagne mangez 5 fruits et légume par jour...), c’est que ceux-ci sont cruciaux dans une alimentation équilibrée. Pourtant, certaines personnes continuent de dire que cela ne sert à rien, qu’ils ne les apprécient pas ou ne les digèrent pas. Dans le milieu de la musculation j'entend souvent ce type de discours car ils ne voient pas de gain direct pour la prise de muscles.

  • Premièrement, comme on vient de voir, s’ils ne les apprécient pas c’est peut-être parce qu’ils sont habitués à une nourriture trop industrielle ou parce qu’ils n’ont jamais goûté de vrais légumes du jardin. S’ils ne les digèrent pas (si ce n’est pas un faux prétexte…), c’est sans doute que leurs intestins n’y sont pas assez habitués. Il faut alors un peu de temps pour que le microbiote intestinal arrive à traiter l’afflux de fibres.
  • Deuxièmement, les légumes ne servent pas à rien : ils sont des sources très importantes de vitamines et de minéraux. Ces micronutriments sont indispensables à notre organisme. Sans eux, nous serions en carence et donc en mauvaise santé. Sur le long terme, cela peut avoir de graves conséquences.
  • De plus, les légumes servent à maintenir l’équilibre acido-basique de notre organisme. Si vous n’en mangez pas assez, il est fort probable que votre corps souffre d’une trop grande acidité. Or cela peut vous conduire à des problèmes de santé comme l’ostéoporose, mais aussi mettre votre organisme dans un état favorable pour d’autres maladies.

Laissez un commentaire 0 commentaires