6 conseils pour éviter la rétention d’eau

rétention d'eau

Que faire contre la rétention d'eau ?


La rétention d’eau arrive lorsque vous avez un excès de fluides à l’intérieur de votre corps. Il est connu sous le nom de rétention de fluides ou encore d’oedème. Souvent on peut se tromper en pensant que nous avons pris du poids alors qu’il s’agit en réalité que de rétention d’eau.

La rétention d’eau arrive dans le système circulatoire, à l’intérieur des tissus ou dans les cavités. Il peut vous provoquer des douleurs aux mains, aux pieds, aux chevilles et dans les jambes. Vous vous sentez alors lourd(e), vous gonflez et vous ne rentrez plus dans vos vêtements.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles cela peut arriver, mais rassurez-vous nombre d’entres-elles ne sont pas définitives ni sérieuses.

Voici donc dans cet article 6 astuces pour réduire la rétention d’eau qui peut souvent cacher votre physique et vous rajouter des rondeurs là où vous n’en voulez surtout pas : ventre, cuisses, fessiers, bras.

1. Consommez moins de sel

Le sel attire l’eau de votre corps et aide à maintenir l’équilibre des fluides à l’intérieur et également à l’extérieur des cellules.

Si vous consommez souvent des repas riches en sel, comme des plats préparés par exemple, votre corps va retenir plus d’eau. Ces derniers aliments sont en réalité la plus grosse source de sodium au quotidien.

Ce que nous pouvons facilement vous recommander c’est simplement de réduire votre prise de sel afin de réduire la rétention d’eau.

Ce que vous consommez au quotidien est déjà salé, regardez la composition de vos aliments et vous verrez qu’il y a toujours du sel sur l’étiquette et parfois bien trop.

Si nous approfondissons plus le sujet, nous pouvons dire que votre consommation doit avant tout prendre en compte le niveau d'activité physique que vous avez. Je m'explique : si vous transpirez énormément, vous allez perdre un bon nombre de minéraux... et le sel n’est pas que mauvais, il est responsable d’un bon nombre de mécanismes métaboliques dans votre corps et permet la contraction des muscles.

Il ne s’agit donc pas de supprimer entièrement les produits salés mais dans un premier temps d’arrêter de saler volontairement vos plats. Peu à peu votre corps s’habituera et vous verrez un changement rapide si vous retenez de l’eau.

2. Augmentez votre consommation de Magnesium

Le Magnesium est responsable de nombreux mécanismes dans votre corps pour garder les fonctions vitales de votre corps en bon état de marche.

De plus si vous augmentez votre consommation de Magnesium, vous pourrez sans doute aider à réduire votre rétention d’eau.

Les niveaux de Magnesium dans les cellules sont intimement liés aux niveaux de Potassium également. Et de surcroît, le Magnesium permet une bonne absorption du Calcium dans votre organisme.

Il agit donc comme une sorte de diurétique et vous permet d’éliminer l’eau en excès dans votre organisme.

Les bonnes sources de Magnesium sont les suivantes : les noix (noisettes, noix, amandes…), le chocolat noir (une bonne raison d’en consommer deux carrés par jour !) et les légumes verts. Certaines eaux minérales sont également riches ainsi que certains poissons comme la Morue ou le Flétan.

Voir aussi : Comment savoir si on a une carence en magnésium et que faire ?

3. Augmentez votre Vitamine B6

La Vitamine B6 est connue pour réduire l’effet de rétention d’eau notamment lors du syndrome prémenstruel.

Vous pourrez retrouver des quantités importantes de cette vitamine dans la viande rouge, le saumon, le thon, les bananes et le riz complet.

Plus généralement, cette vitamine ​augmente le système immunitaire en général, joue un rôle dans le métabolisme des acides aminés et des protéines et permet justement une meilleure assimilation du Magnesium.

Elle joue un rôle important dans tous les symptômes liés au syndrome prémenstruel et à la grossesse et aide à équilibre certains diabètes en intervenant dans le métabolisme du glycogène.

Il s’agir donc d’une liste d’aliments que vous devez toujours avoir chez vous au quotidien.

4. Consommez plus d’aliments riches en Potassium

Le Potassium peut être très intéressant dans la mesure où il contrebalance les effets du sel dans votre corps. Lorsque vous consommez plus de potassium, l’excédent de sel est évacué par l’urine. Vous l’aurez compris, le Potassium aide donc à réduire la rétention d’eau causée par une consommation excessive de sel.

Les fruits et les légumes sont en général une excellente source de Potassium. ces aliments incluent les patates douces, les bananes, les champignons, les épinards, les pommes de terres, les légumes verts, les tomates, abricots, prunes, raisins, flétan, thon et les yaourt à faible matière grasse.

Néanmoins ce n’est pas une raison pour augmenter votre consommation de sel, vous devez toujours éviter les aliments transformés et préparés autant que possible.

Avant de vous supplémenter en Potassium, veillez à bien en apporter déjà grâce à votre alimentation car un excédent de ce minéral n’est pas forcément bon pour votre sang et vos reins.

Cela ne risque pas de vous arriver si vous vous en procurez uniquement via des sources alimentaires et non en suppléments.

5. Essayez le Pissenlit

Il s’agit d’une herbe utilisée depuis longtemps pour ses propriétés diurétiques.

Les diurétiques naturels vous aideront à réduire la rétention d’eau en vous faisant uriner plus souvent.

Notre urine contient jusqu’à 4% de graisse alors plus nous urinons et plus l’eau et les graisses sont perdues. Cette plante n’a prouvé aucun effet secondaire et est très faible en calorie comme la plupart des légumes verts et malgré le fait qu’elle soit très faible en calories, elle contient d’énormes bénéfices même en terme de santé générale.

Elle est également utilisée comme un édulcorant naturel. La plupart des diurétiques que vous trouverez pourront créer un déficit en Potassium mais pas celle ci, car elle en contient également.

Ses feuilles sont utiliser pour l’élimination de l’eau dans des cas plus généraux comme l’insuffisance rénale, la cellulite ou l’obésité. Elles stimulent la sécrétion de la bile et facilitent son évacuation.

Sa racine est plutôt recommandée pour faciliter l’élimination digestive et urinaire.

Vous pourrez trouver le Pissenlit sous forme de tisane ou de gélule, mais pour la moindre question, renseignez-vous d’abord auprès de votre médecin traitant.

6. Evitez les sucres raffinés

Lorsque vous consommez des sucres raffinés ou à indice glycémique élevé, vous provoquez une hausse rapide de l’insuline et une hausse du sucre dans le sang.

Les niveaux d’insuline peuvent provoquer une rétention accrue de sel dans votre organisme en augmenter la réabsorption du sel dans vos reins.

Cela mène inévitablement à plus de fluides à l’intérieur de votre corps.

Les sucres dont nous parlons ici sont ceux inclus dans le sucre de table, la farine blanche, le pain blanc, tous ces aliments que vous devez éviter à tout prix surtout si vous faites de la rétention d’eau.

Enfin, n’oubliez pas le principal, buvez énormément d’eau pour faciliter l’élimination !

Laissez un commentaire 0 commentaires