Stagnation dans une perte de poids : relancez votre métabolisme

Aujourd’hui on va parler du métabolisme, et plus précisément comment relancer son métabolisme si vous trouvez que vous ne maigrissez plus... C'est une technique qui permet de préserver un métabolisme en bonne santé tout au long de l’année, pour pouvoir bruler de la graisse plus facilement quand on a envie d’en bruler, et pour avoir la patate jour après jour…

Métabolisme : définition

Le métabolisme définit l'ensemble des transformations se produisant à l'intérieur du corps (dans les cellules de l'organisme). Il est constitué de deux mécanismes opposés :
● L’anabolisme est un processus permettant au corps humain de régénérer ses tissus. Cette réaction utilise les éléments apportés par l’alimentation et consomme de l’énergie.
● Le catabolisme lui est le processus inverse, il permet au corps humain de dégrader des molécules complexes pour produire de l’énergie.

En musculation, on parle de métabolisme pour désigner la faculté de notre organisme à brûler des graisses. On dit que plus un métabolisme est élevé, plus vous dépensez de calories. Dans une optique de perte de poids, on va donc chercher à augmenter son métabolisme, que ce soit en réduisant les apports caloriques dans notre alimentation, ou en augmentant notre activité physique (idéalement les deux).

A l'intérieur du métabolisme il y a 2 phénomènes à différencier :

Le métabolisme de base, aussi appelé métabolisme basal. Il correspond à la quantité d’énergie dont votre organisme a besoin pour fonctionner au repos. Si vous restez assis toute la journée, votre métabolisme aura besoin d’une certaine quantité d’énergie qui permettrait de survivre, et faire fonctionner votre organisme correctement (organes, muscles, cerveau, etc.). Il est différent selon chaque personne en fonction de votre taille, de votre poids, de votre âge et de la quantité de graisse (taux de graisse).

La dépense énergétique (engendrée par vos activités physiques). En effet vous avez aussi besoin de calories pour vos activités physiques du quotidien, et surtout pour les activités sportives.

En additionnant ces deux valeurs, vous obtiendrez un total correspondant à votre besoin quotidien en calories, aussi appelé besoin calorique de maintien. C’est quelque chose que l’on peut calculer.

Fonctionnement du métabolisme

Si aujourd’hui vous mangez à hauteur de vos besoins caloriques journaliers, rien ne se passe : vous ne prenez pas de poids, mais n’en perdez pas non plus (votre métabolisme dépense toutes les calories que vous lui apportez).

Comment prendre du poids
Si vous commencez à vous alimenter plus que votre besoin de maintien, votre organisme va élever un peu son métabolisme (jusqu’à un certain point, si vous mangez vraiment trop l’organisme va stocker du gras bien-sûr).

Comment maigrir
A l’inverse, si vous réduisez votre apport en calories, par exemple pour enclencher la perte de graisse et bruler du gras (sur le ventre, les cuisses…) votre métabolisme va s’adapter à la baisse. Vous allez bruler un peu moins de calories de façon naturelle.

En gros votre métabolisme de base s'adapte à l’apport en calories que vous avez au fil des jours et des semaines. Moins vous lui donnez à manger, et plus le métabolisme va ralentir pour ne pas brûler trop de calories (le corps humain est bien fait). 

Le phénomène de stagnation dans les régimes

Au fil des mois, des semaines, si vous faites des régimes prolongés, votre métabolisme va chuter progressivement au fil du temps. Ce qu’il y a, c’est qu’il ne va jamais s’arrêter à zéro, mais il va être ralenti. Là, lorsque votre métabolisme a ralenti, vos résultats seront soit bloqués, soit très lents. Vous aurez l’impression de stagner dans régime et n'arriverez plus à perdre.

C’est quelque chose qu’on peut inverser, "hacker". Il y a deux possibilités au moment où vous êtes bloqué dans votre régime : 

1/ Réduire encore un peu votre apport en calories (-150 calories /jour), c’est ce que je fais lors des toutes premières stagnations dans une perte de poids. Mais je ne fais pas ça de façon continuelle car mon métabolisme va continuer à s’adapter, et il y a un plafond minimal… Le métabolisme n’ira pas plus bas. Au bout d’un moment avec cette technique, on va se retrouver avec très peu de nourriture dans son assiette et ce n'est pas bon, vous n'aurez plus d'énergie !

Ma solution

2/ A ce moment de stagnation dans la perte de poids, si vous avez déjà baissé le nombre de calories journalières, il ne faut pas s’entêter en essayant de manger encore moins ou brûler plus via une activité physique et cardio. Il faut faire les choses intelligemment : la solution pour maintenir un métabolisme élevé et le relancer, c’est tout simplement d’augmenter à nouveau son apport en calories et de faire ce qu’on appelle une recharge calorique, aussi appelé rebond calorique.

Les rebonds caloriques

Faire des recharges caloriques ca veut pas dire faire n’importe quoi en mangeant que du fast food. Il faut juste ré-augmenter votre apport en calories /jour jusqu’à la hauteur de votre besoin de maintenance (métabolisme basal). Le fait de faire ça, c’est bénéfique pour plusieurs choses :
● ça ré-augmente la vitesse de votre métabolisme, votre organisme va sortir du mode restriction et relancer certaines hormones (la production de leptine, etc.).
● ça va avoir un effet bénéfique sur votre psychologique : vous allez pouvoir manger plus. Ca va casser la diète, vous allez vous sentir bien, retrouver de l’énergie etc.

Ducoup, vous aurez la possibilité de continuer et repartir à aller chercher des kilos qu’ils vous restent avec un métabolisme tout frais et tout neuf par la suite.

Quand et comment faire une recharge calorique

C’est quelque chose qu’il ne faut pas faire toutes les semaines… Sinon ça ne marche pas. Je vous recommande de faire des recharges environ toutes les 5 semaines : vous faites 5 semaines de diète à manger moins de calories que vos besoins (vous perdez du gras) et dès que vous voyez que vous stagnez dans la perte de poids, vous faites une recharge.

La recharge, vous pouvez le faire sur une période qui va de 4 à 7 jours. C'est à peu près le temps qu'il faut à votre métabolisme pour se relancer… Il ne se relance pas en 24h, il faut lui laisser du temps pour le faire.

Avec une astuce comme celle-ci, vous allez considérablement faciliter votre perte de graisse et prendre beaucoup plus de plaisir à transformer votre physique.

Accélérez le processus de perte de poids

Avez-vous déjà entendu des aliments brûleurs de graisse ? Un certain nombre d'aliments de notre alimentation quotidienne ont des vertus brûle-graisses... Vous trouverez un article sur le blog contenant une liste de 10 aliments brule-graisse.

Sachez qu'il existe également des compléments sous forme de gélules concentrées qui favorisent la perte de poids. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à visiter le site d'Al Cukovic et son article sur les meilleurs bruleurs de graisse.

Je n’arrive plus à maigrir : que faire ?
3.7 (74.78%) 23 votes

Laissez un commentaire 0 commentaires