mauvaise alimentation

1 décès sur 5 lié à une mauvaise alimentation ?


C'est le résultat d'une étude internationale menée dans 195 pays ce Jeudi 4 Avril et publiée par la revue médicale The lancet. En tête des causes de ces décès on retrouve les maladies cardiovasculaires, les cancers et diabète de type 2, souvent associés à un surpoids et plus généralement aux changements de notre mode de vie (plus grande sédentarité, alimentation déséquilibrée, etc.).

Les mauvaises habitudes alimentaires tueraient donc plus que le tabac et l'alcool !

Une nouvelle preuve des bienfaits d'un style de vie sain sur votre santé ! J'avais déjà évoqué sur ce blog les résultats d'une étude mettant en avant le lien direct entre le sport et une diminution du risque de maladies (voir l'article ici).

Ce que vous ne mangez pas tue plus que ce que vous mangez

D'habitude, les articles sur le fait d'adopter une alimentation saine se concentrent plus sur la diminution de la malbouffe (fast-food, sodas, etc.). Avec cette étude, il est démontré que c'est notre manque de consommation de certains produits sains qui aurait le plus d'impact.

En effet, même si l'étude pointe du doigt les conséquences sur la santé de la surconsommation de sel, de boissons sucrées ou de viande, il en ressort aussi et surtout que nous ne mangeons pas suffisamment de fruits et légumes et que nous avons un apport insuffisant en céréales complètes, noix et graines, poissons (oméga 3) ou encore en lait.

La France parmi les meilleurs élèves

Au niveau mondial près de deux milliards de personnes seraient "suralimentés", tandis qu'environ un milliard souffrirait de malnutrition (chiffres annoncés par les Nations unies). Globalement, et c'est sans surprise, les pays pauvres sont les plus durement touchés par les carences alimentaires.

L'étude révèle ainsi de grosses disparités entre les pays. Ceux avec les plus importants taux de décès liés à une mauvaise alimentation sont l'Ouzbékistan et l'Afghanistan, et ceux où cette proportion est la plus faible sont Israël, l'Espagne, le Japon et... la France !

Il est vrai qu'en France on a vu ces dernières années de gros efforts mis en place en matière de santé publique avec des slogans qui sont rentrés dans toutes les têtes comme « 5 fruits et légumes par jour » ou « manger, bouger ».

Dans l'hexagone et en Europe de l'ouest en général, la première cause de mortalité due à une mauvaise alimentation est le manque de céréales complètes, juste devant le manque de noix et de graines, puis la trop grosse consommation de sel.

aliments sains

Les conséquences d'une mauvaise alimentation

Obésité et surpoids

C'est la conséquence la plus évidente, celle à laquelle on pense en 1er. Contrairement à certaines fausses croyances, la France est bel et bien touchée : une personne sur deux est en surpoids ou obèse ! On est loin des chiffres des Etats-unis, mais ça reste très inquiétant.

Les répercussions d'une surcharge pondérale ne portent pas seulement sur votre apparence physique, mais aussi et surtout sur votre santé : risque augmenté de maladies cardiaques, de diabète, d'accident vasculaire cérébral, de cancer et d'ostéoporose que je développe juste en dessous :

- Hypertension et maladies cardio-vasculaires

La santé de notre cœur est conditionnée par nos comportements et nos modes de vie. L'hypertension artérielle est la maladie chronique la plus répandue chez les plus de 35 ans et la cause de nombreux accidents vasculaires cérébraux et maladies coronarienne. Le risque de tension est augmenté dans le cadre d'une alimentation déséquilibrée.

L'excès de sel est l'un des principaux facteurs d'hypertension car le il retient l'eau et donc augmente le volume sanguin, ce qui accroît la pression sur les parois des artères. Réduire sa consommation d'alcool, de viande ou de tabac, privilégier la cuisson à la vapeur ou les céréales complètes vont au contraire vous être bénéfique !

- Diabète

Le diabète de type 2, étroitement lié à l’augmentation du surpoids et de l’obésité, se caractérise par un taux de sucre dans le sang (glycémie) trop élevé. Attention donc à votre consommation de sucre, notamment les sodas et autres boissons sucrées. A noter que le diabète touche de plus en plus de jeunes adultes et d'enfants.

- Cancer

L’augmentation du nombre de cancers serait également directement liée aux changements de nos habitudes alimentaires. Une augmentation de 10 % de votre consommation en produits transformés (riche en conservateurs, additifs, acides gras saturés…) favoriserait de plus de 10 % votre risque de cancer.

- Ostéoporose

Une carence en calcium et en vitamine D peut entrainer une perte de la densité osseuse, ce qui rend les os plus fragiles et accroît donc considérablement le risque de fractures.

Difficultés à marcher

Lié aux problèmes de surpoids : une surcharge pondérale va directement impacter le poids que vont devoir soutenir vos articulations (principalement celles des genoux et des chevilles) ce qui peut engendrer l’apparition de douleurs articulaires. Plus on est en surpoids, moins on a tendance à bouger : c'est un cercle vicieux.

Baisse de moral et fatigue

Les complications de santé liées à une mauvaise alimentation peuvent aussi avoir des conséquences psychologiques et amener à une baisse de votre énergie voire à une dépression. En effet la nourriture est sensée apporter tout ce dont le corps a besoin pour bien fonctionner. La malbouffe peut donc provoquer un déséquilibre qui va impacter votre morale, votre bonne humeur et augmenter votre niveau d’anxiété.


Conseils pour retrouver une bonne alimentation

Adopter une alimentation variée et équilibrée, c’est-à-dire manger de tout mais en quantités adaptées, est le principe qui résume le concept du « bien manger ». Voici quelques conseils :

  • Privilégiez les aliments bénéfiques à notre santé (fruits, légumes).
  • Préférez les produits frais, évitez les produits transformés et industriels.
  • Evitez les plats tout prêts, apprenez à cuisiner.
  • Limitez la consommation de produits sucrés, salés et gras.
  • Suivre une certaine routine alimentaire (nombre de repas par jour, à heure fixe, etc).
  • Evitez les pièges du packaging, regardez la composition des aliments que vous mangez sur leur étiquetage nutritionnel ou aidez vous de l'application Yuka.
  • Préférez des aliments de qualité, attention aux 1ers prix, surtout pour la viande et volailles.
  • Evitez le grignotage. Préférez prendre une vraie collation avec fruits et laitages, quitte même à ajouter un 4ème repas dans votre routine alimentaire si vous savez que vous avez des problèmes de grignotage compulsif.
  • Ne pas suivre les régimes alimentaires classiques de perte de poids, peu importe votre niveau de surpoids, changez vos habitudes alimentaires à la place.
  • Mangez dans le calme et consacrez du temps à vos repas.
  • Buvez de l'eau à volonté, pendant les repas ou en dehors.

Si vous avez pris de trop mauvaises habitudes avec les chips, pizzas, sodas, etc. n'hésitez pas à consulter un nutritionniste. Il pourra vous aider à retrouver progressivement les repères qui permettent d'adopter une bonne alimentation.

Les conséquences d’une mauvaise alimentation
4.1 (81.43%) 14 votes

Laissez un commentaire 0 commentaires