Brûleurs de graisse naturels : quelques astuces

Brûleurs de graisse naturels : qui sont-ils ?


La caféine, l'extrait de thé vert et d’autres produits naturels qui aident à brûler les graisses efficacement. Comment fonctionnent-ils ? À quelle dose devriez-vous les prendre ?

1. La caféine

Malgré la croyance populaire, la caféine n’agit pas comme un brûleur de graisse, et son effet thermogénique est insignifiant. La caféine fonctionne uniquement en combinaison avec d’autres substances en décuplant leur effet.

Il est important de noter que la caféine permet d’améliorer l’efficacité de l’entraînement, ce qui augmente indirectement la quantité de calories brûlées. La dose recommandée est de 200-400 mg une heure avant la séance d’entraînement, ce qui équivaut à deux expressos.

2. L'extrait de thé vert

Les études démontrent que les antioxydants contenus dans un thé vert, telles que les catéchines, peuvent accélérer le métabolisme entraînant le corps à brûler les calories plus rapidement. Cet effet est particulièrement évident lorsque ces substances sont combinées avec de la caféine.

Un groupe de participants qui ont pris 270 mg d’extrait de thé vert combiné avec 200 mg de caféine quotidiennement brûlait 200 kcals de plus que ceux qui n’ont pas pris de suppléments. En outre, ces personnes avaient normalisé leur taux d’insuline.

3. Le maté

Comme dans le cas de l’extrait de thé vert, les substances contenues dans l’infusion de maté, telles que les catéchines et les polyphénols, ont un effet positif sur le métabolisme lipidique. Leur consommation régulière conduit à la normalisation des taux de cholestérol et d’insuline.

Selon l’enquête menée par le Federal University of Santa Catarina, Florianópolis au Brésil, la consommation quotidienne de 330 ml de maté (préparé avec 50 g de feuilles séchées et un litre d’eau) a réduit le taux de cholestérol chez les participants de 10 % environ en 40 jours.

4. Le pamplemousse

Selon plusieurs études, la synéphrine, substance  contenue dans la peau de mandarine, de pamplemousse et d’orange amère, possède un effet comparable au brûleur de graisse éphédrine, interdit dans certains pays.

La synéphrine bloque les récepteurs responsables de la sensation de faim en réduisant l’appétit. Par ailleurs, la synéphrine affecte le système nerveux central, augmente le rythme cardiaque et la pression artérielle, ce qui entraîne la combustion des graisses.

5. Les haricots blancs

Les haricots blancs sont un aliment végétal contenant une très grande quantité d’enzyme phosphatidylsérine. Cette dernière a un effet positif sur le métabolisme lipidique, tout en réduisant le taux de cortisol.

En outre, un certain nombre d’études scientifiques démontrent que l’extrait de haricot blanc à la dose de 500 mg à 1,5 g constitue une sorte de « bloqueur de glucides » qui normalise naturellement le taux de glucose dans le sang après l’avoir consommé.

6. Le calcium

Des études récentes de la Military Medical University Shanghai ont confirmé qu’une alimentation riche en calcium (1000 – 1300 mg / jour) a également un effet brûle-graisses, tandis que le déficit de calcium (200-300 mg / jour) accélère l’accumulation des graisses.

S’accumulant dans les cellules adipeuses, le calcium ralentit leur croissance et l’augmentation de leur volume, ce qui provoque le métabolisme énergétique. Cependant, nous tenons à souligner que la consommation excessive de calcium a des effets toxiques et est dangereuse pour la santé. Il est donc important de respecter la dose recommandée.

7. L'acide linoléique

Les études de l’Ohio State University ont montré que dans les cas d’apports réguliers en huiles alimentaires riches en acide linoléique, le taux d’adiponectine, l’hormone responsable de la combustion des graisses, augmente de 20 %.

Les produits qui contiennent la plus grande quantité d’acide linoléique sont : l’huile de carthame (environ 75 %), l’huile de pépins de raisin (70 %), l’huile de tournesol (65 %), l’huile de chanvre (60 %), tandis que l’huile d’olive, plébiscitée, n’en contient que 10 %.

Le régime basé sur la consommation des aliments riches en calcium et les huiles contenant de l’acide linoléique aura un effet positif sur le métabolisme, aidant à brûler les graisses plus rapidement. L’apport d’un certain nombre de suppléments naturels avant l’entraînement accroit ses effets.

Brûlez du gras en mangeant : quelques conseils

Quelques changements dans vos habitudes alimentaires vous aideront à perdre du poids sans perdre l’appétit.

Règle N°1: mangez 6 fois par jour

C’est-à-dire 3 repas normaux et 3 en-cas. Une étude parue dans la revue American Journal of Epidemiology révèle que les personnes qui mangent 4 fois par jour, ou plus, ont moitié moins de risques d’être en surpoids que ceux qui mangent 3 fois par jour, ou moins. Attention toutefois aux quantités: chaque portion doit être équivalente à la taille de vos deux poings, pas plus.

Règle N°2: limitez les féculents

Depuis les années 80, l’apport calorique moyen des Hommes a augmenté de 500 kilocalories, dont 80% de féculents. Sans surpris, l’obésité a connu une progression similaire. Limitez votre consommation de féculents à 3 portions par jour. Soit 2 tranches de pain, 125g de pâtes cuites ou de riz, ou 1 petite pomme de terre. Préférez les versions complètes de ces aliments, pain, pâtes et riz complets, et patates avec la peau (bios dans ce cas).

Règle 3: ne comptez pas les calories

Chaque repas devrait comporter 2 protéines de bonne qualité: viande, poisson, yaourt, fromage ou oeufs. Puisez vos lipides dans l’huile d’olive, les noix et les graines. Longs à digérer, ils rassasieront mieux. Le centre médical de City of Hope en Californie a découvert que les personnes soumis à un régime riche en graisses et pauvre en calories perdraient en moyenne 63% de plus que ceux qui suivaient un régime pauvre en graisses et équivalent en calories.

Règle 4: petit déj obligatoire

Ne zappez pas le premier des repas. Une étude de l’université du Massachusetts révèle que ceux qui ne petit-déjeunent pas ont 4,5 fois plus de risques d’être obèses. Manger le matin, c’est comme rajouter du petit-bois dans le chaudière de votre métabolisme, et ainsi empêcher votre corps d’être tenté de stocker du gras. Mangez dans les 90 minutes qui suivent la sonnerie du réveil.

Règle 5: privilégiez les fibres

Parce que les fibres ralentissent la digestion, elles rassasient et réduisent les envies de sucre. Et comme elles s’accrochent aux autres aliments, elles aident votre corps à éliminer les calories. Selon le Département américain de l’agriculture, une portion de 24g de fibres par jour vous fait gagner 90 kilocalories. C’est bien simple, si vous voulez perdre du poids, les fibres sont vos meilleures alliées. Suivez le guide pour être certain d’avoir la bonne dose:

5g de fibres

  • 30 à 40 grammes de céréales au son
  • 200 grammes de haricots rouges cuits

2-4 g de fibres

  • 1 fruit moyen, pomme, poire, orange ou banane
  • 125 g de baies ou fruits rouges (fraises, groseilles, framboises…)
  • 60 g de légumes cuits, idéalement à la vapeur (asperges, brocolis, choux de Bruxelles, maïs, carottes, haricots verts, épinards)
  • 30 g (une poignée) d’amandes, cacahuètes, noix de cajou ou graines de tournesol
  • 100 g de riz complet cuit ou de pâtes complètes ou 2 tranches de pain complet

Substitution

Il suffit de remplacer les mauvais aliments par les bons pour déclencher la fonte

  1. Au restaurant: commandez des légumes en accompagnement en lieu et place des pâtes ou des frites. Réduction calorique garantie et taux d’insuline contrôlé
  2. Au café: optez pour le lait écrémé et évitez les spécialités à base de crème, de chantilly, de caramel, de vanille etc…
  3. Envie de grignoter salé: oubliez les chips et sortez le pot de cornichons, ils ne vous apporteront qu’une petite kilocalorie

2 pages qui vont vous intéresser :

Laissez un commentaire 0 commentaires