Faire du sport avant de dormir : est-ce une bonne idée ?


Pour beaucoup, les séances d'entraînement nocturnes sont un réel plaisir ; Il y a nettement moins de voitures et d’animations bruyantes dans les rues, la foule s’est retirée, l’air est plus frais. La salle de sport est quasiment vide, aucune attente devant les machines, bref, c’est le bonheur.

Mais, est-ce risqué de faire de l'exercice avant d'aller au lit ?

Relation entre sport et sommeil

Le sport en général augmente la sécrétion d’endorphines. Elles ont un effet déstressant et euphorisant, ce qui améliore la qualité du sommeil.  L’endormissement est plus rapide, et le sommeil est plus profond. Bien dormir, améliore votre état d'esprit le lendemain, votre forme physique et mentale (humeur, réactivité…).

Les avantages à s'entraîner le soir :

  • Le fait d'aller au gymnase peut vous empêcher de trop manger ou de boire après le travail.
  • L'exercice est le meilleur moyen de relâcher la tension qui s'est accumulée tout au long de la journée.
  • Les séances d'entraînement en fin d’après-midi sont aussi le meilleur moment pour développer votre force.

Cependant, le lien entre le sport et le sommeil varie d'une personne à l'autre. Pour certains, faire de l'exercice avant d'aller se coucher revient à nuire la qualité de leur sommeil, tandis que d'autres n’auront aucune difficulté pour s’endormir.

Alors, peut-on faire du sport avant de dormir ?

Oui, mais il y a quelques points sur lesquels il faudra faire attention.

Essayez de faire attention à l’heure de votre entraînement. Les pratiques du soir, qui ont lieu quelques heures avant le coucher, peuvent vous laisser trop énergisé pour dormir. Je vous recommande d’espacer de 2 à 3 heures votre séance de votre heure de coucher.

Sachez que l'exercice utilise beaucoup d'éléments nutritifs, vos réserves s'épuisent encore plus la nuit pendant que vous dormez. Assurez-vous de manger suffisamment et de bien vous hydrater. De cette façon, vous ne vous réveillerez pas au milieu de la nuit avec un estomac qui gronde après avoir brûlé toutes ces calories.

sport-la-nuit


L’entraînement intensif à éviter avant de dormir

Chaque corps réagit différemment à l'entraînement. Certaines personnes éprouvent des difficultés à se détendre après une séance d'entraînement en soirée. C’est particulièrement vrai si la séance était intense.

Notez que le sport permet la libération d'hormones comme l'adrénaline, la noradrénaline et le cortisol, pouvant rendre le sommeil difficile. Même si les niveaux d'adrénaline reviennent à la normale peu après l'exercice, la norépinéphrine peut rester élevée pendant 48 heures. Les pics de cortisol peuvent également perturber le cycle du sommeil.

Plus l’activité physique est intense (force/impact), plus le sommeil peut en être perturbé. Il est donc important de trouver le bon moment et la bonne intensité d'exercice pour votre corps, si vous vous entraînez avant de dormir.

Quel est le meilleur moment pour faire du sport ?

Le meilleur moment, finalement, c’est vous qui le ressentez. Certains sont du matin, d’autres préfèrent entre midi et deux ou encore le soir en fin de journée. Il faut essayer plusieurs options afin de déterminer votre ressenti global sur le reste de la journée y compris la nuit, pour en définir votre meilleur créneau horaire d’entraînement. Les horaires de travail influeront considérablement sur vos heures d’entraînements, c’est pourquoi la question est propre à chacun.

Cela dit, si vous avez le choix, vous serez curieux de savoir que votre température corporelle aura un impact sur votre force. En effet, celle-ci évolue selon les heures de la journée. Les performances physiques sont meilleures lorsque notre température est élevée. Le pic de température est situé entre 16h et 18h. Contrairement au petit matin, où nous avons naturellement moins de force, car notre température a diminué à la suite de la nuit que nous venons de passer.

Quel sport choisir avant de dormir ?

Il faut éviter les sports qui demandent beaucoup de concentration ou de réflexes sollicitant votre vue ; le squash ou le tennis, par exemple, ne sont pas à privilégier.

Comme nous l’avons vu précédemment, les sports qui requièrent la force et/ou l’impact est important peuvent défavoriser votre sommeil, on parle ici de cross training, CrossFit ou encore de musculation.

Il vaut mieux privilégier les sports d’endurance douce, comme la natation par exemple.
Le yoga est tout à fait recommandé, il apaise l’esprit et détend tout le corps, ce qui favorise le sommeil. 

Note du coach: 

il existe des cours de « yoga du soir ». À tester si vous avez justement des problèmes pour vous endormir.

Laissez un commentaire 0 commentaires