Comment perdre la graisse au niveau des pectoraux chez l'homme


Considérés comme un attribut primordial de la féminité, les seins sont au contraire souvent synonymes de complexes pour les hommes.

Si c'est votre cas, vous avez peut-être déjà essayé de chercher des solutions et traitements pour vous en débarrasser, et avez tapé sur Internet « comment perde des seins homme », « perdre graisse pectoraux homme », etc.

Bingo, vous avez trouvé : vous souffrez de gynécomastie ! Oui mais... C'est pas forcément ça ! et ducoup, les conseils donnés ne sont pas forcément pertinents et efficaces non plus 😉

Dans cet article, je partage avec vous mes connaissances sur la perte de graisse et les astuces naturelles les plus efficaces que j'ai pu constater sur les élèves que je coach et qui avaient eux aussi un problème d'excès graisseux au niveau de la poitrine.

Les causes du développement des seins chez un homme

Dans le cas d'un garçon, d'un ado ou d'une personne âgée, c'est une pathologie classique et le plus souvent temporaire. Pour un adulte, plusieurs causes peuvent être à l'origine des seins chez l'homme, mais voici les principales :

  1. Vous êtes en surpoids ou obèse
  2. Vous avez subi une perte de poids importante (suite à un régime, ou autre)
  3. Vous avez des problèmes hormonaux
  4. Vous suivez un traitement médicamenteux susceptible de générer un dérèglement hormonal
  5. C'est lié à une anomalie ou à une maladie
  6. C'est héréditaire... votre père a également ce type de morphologie

Dans les deux premiers cas on parlera de gynécomastie graisseuse (aussi appelée adipomastie, lipomastie ou pseudo gynécomastie) et dans le reste des cas on parlera de gynécomastie glandulaire.

Pour simplifier et mieux différencier les deux phénomènes, les termes les plus souvent utilisés (et que j'emploierais par la suite) sont Gynecomastie / Adipomastie.

Gynécomastie ou adipomastie : comment savoir

La gynécomastie

Il s'agit d'un excès de glande (les glandes mammaires sont hypertrophiées) généralement causé par un déséquilibre entre les hormones de type oestrogènes (qui stimulent la prolifération de la glande mammaire) et les androgènes (qui freinent cette prolifération, en particulier la testostérone chez l'homme). 

Ainsi, la gynécomastie peut être liée à :

  • Une augmentation du niveau des hormones oestrogènes,
  • OU à une baisse des hormones de type androgènes (= baisse de la testostérone).

Pour bien comprendre, les oestrogènes sont responsables de l'augmentation du volume des seins, mais chez l'homme ils sont compensés par la production de testostérone, qui freine leur prolifération (alors que chez la femme les niveaux de testostérone sont 10x moins élevés, d'où l'apparition de seins).

NB : C'est la raison pour laquelle les femmes bodybuildées n'ont pas de poitrine, car elles ont des niveaux de testostérone élevés.

Traitement de la gynécomastie

On recense principalement 3 traitements possibles contre la gynécomastie :

  1. Traitement par médicament
  2. Traitement par cryolipolyse
  3. Chirurgie esthétique (mastectomie) 

Gynécomastie et musculation

On cite souvent la musculation comme solution contre la gynécomastie. En effet, la musculation permet d'augmenter naturellement la testostérone (ainsi qu'une hygiène de vie et alimentation adaptée, notamment riche en vitamine D, en Zinc, etc.).

Néanmoins, dans la majorité des cas les solutions pour booster naturellement la testostérone ne seront pas suffisantes pour venir augmenter les hormones androgènes de façon à véritablement freiner les oestrogènes (responsables de l'augmentation des glandes mammaires). Vous devrez passer par un traitement médicamenteux plus fort, ou des compléments alimentaires spécifiques stimulant la testostérone (j'y reviens plus bas dans l'article).

Pour preuve, même les bodybuilders sont eux aussi sujets à la gynécomastie, malgré une grosse pratique de la musculation et un taux élevé de testostérone (voir photo ci-dessous).

L'adipomastie

L'adipomastie, c'est le cas le plus commun puisqu'elle est directement liée aux variations de poids.

  • Soit parce que vous avez grossi et une masse graisseuse est venue se stocker au niveau de la poitrine, ce qui donne une impression de seins d'homme,
  • Soit vous êtes un ancien gros et avez perdu beaucoup de poids, mais n'arrivez pas à perde la graisse sur les pectoraux (graisse résiduelle / résistente).

Dans les deux cas, il s'agit d'un amas de graisse, caractérisé par une consistance molle et diffuse au niveau de la poitrine (souvent associé à une peau distendue après une perte de poids). Sachez que la zone pectorale est l'une des plus propices au stockage de graisse et souvent là où elle part en dernier... Avec la fameuse bouée autour du ventre.

Traitement contre l'adipomastie

Le 1er des conseils à donner est évidemment le même conseil que l'on vous donnera dans le cadre d'une perte de poids classique : mangez sainement et faites du sport

Éliminer le gras et le sucre de son alimentation, avoir une activité physique intense et régulière (musculation), adopter une hygiène de vie saine... Ce sont des recommandations basiques, dont vous avez sûrement déjà conscience et sur lesquelles je ne vais pas m'éterniser ici. Si vous avez besoin de revoir les bases pour maigrir, j'ai rédigé un article très complet sur la perdre de poids que vous pouvez lire ici.

Dans le cas spécifique de la graisse au niveau des pectoraux chez un homme, retenez ces 2 points :

  • À la musculation, prêtez une attention particulière au renforcement des muscles de votre poitrine (les pectoraux). Les pompes ou le développé couché sont de très bons exercices.
  • Sur le plan de l'alimentation, évitez tout ce qui est propice aux estrogènes et défavorable à la testostérone : ce qui est trop gras, trop sucré, trop salé... Évitez aussi au maximum l'alcool.

Si vous êtes encore en situation de gros surpoids, la première chose à faire pour se débarrasser des seins d'homme va donc être de maigrir !

Mais si vous avez déjà perdu du poids mais n'arrivez toujours pas à faire disparaitre la graisse de la poitrine, rdv dans la prochaine partie 😉

Je fais des exercices physiques et j'ai une bonne alimentation, mais je n'arrive pas à perdre de la poitrine

C'est là que ça devient intéressant... Jusque-là, rien de bien nouveau sous le soleil. En tout cas, rien que vous n'auriez pas déjà pu lire dans d'autres articles sur Internet !

Mais certains des élèves que j'ai pu coacher avaient beau faire de la musculation et manger sainement, ils n'arrivaient pourtant toujours pas à perdre cette apparence de seins d'homme.

Pourquoi ? On a vu précédemment que l'hypertrophie de la poitrine chez l'homme venait soit des glandes (gynécomastie) soit de la graisse (adipomastie), mais dans de nombreux cas la gynécomastie et l’adipomastie sont associés. On appelle cette combinaison des deux une gynécomastie mixte.


Dans le cas d'une grosse perte de poids ou prise de poids rapide, il est fréquent qu'à l'adipomastie vienne se greffer une gynécomastie, dû à des dérèglements hormonaux.


En effet, votre organisme est bien fait et a un équilibre naturel qui permet de gérer entre les niveaux d’œstrogène et la production de testostérone. Lorsque vous venez le perturber, en modifiant votre alimentation via un régime par exemple, ce changement de vos habitudes peut causer un déséquilibre hormonal amenant votre corps à produire plus d’œstrogènes qu’il ne le devrait.

Dans ce cas, les conseils qu'on retrouve partout type « pour perdre la graisse des pectoraux, mangez équilibré et faites du sport » ne suffiront pas à régler votre problème. Vous devrez aussi suivre les conseils pour traiter la gynécomastie glandulaire.

Les solutions

Avant de penser à subir une intervention chirurgicale comme la liposuccion (contraignant et pas remboursé) ou des séances de cryolipolyse, il existe des solutions plus naturelles à tester : la prise de médicaments ou de compléments alimentaires. 

Selon votre cas, ces traitements sans chirurgie peuvent s'avérer très efficaces et être suffisants pour faire disparaitre vos seins d'homme. A noter que le résultat obtenu va dépendre de la quantité de tissus graisseux et de l’élasticité de votre peau.

- Médicaments

Les médicaments les plus efficaces pour traiter la gynécomastie sont le tamoxifène ou le raloxifène. Ils permettent une réduction du volume de la glande dans plus de 80 % des cas.

Pour vous les procurez votre devrez passer par une consultation chez un spécialiste qui vous fera certainement un bilan complet (examen médical, bilan hormonal, mammographie et échographie mammaire).

Le gel amincissant percutaféine (un traitement amincissant à base de caféine à appliquer localement) est également parfois administré. Petit prix, mais les résultats sont peu probants. Attention aux photos avant après qu'on peut trouver sur Internet, elles sont souvent fausses.

- Compléments alimentaires

Il existe également des compléments alimentaires spécialement conçus pour les problèmes d'hypertrophie de la poitrine chez l'homme, permettant de brûler les graisses stockées dans la région pectorale mais également de rééquilibrer vos hormones oestrogènes / androgènes.

Le plus connu est le Gynectrol, un traitement naturel qui affiche d'excellents résultats selon certaines études. Je connais personnellement deux hommes qui ont résolu leur complexe grâce au Gynectrol. Ça ne leur a pas dessiné de beaux pecs bien dur, mais ils ont réussi à perdre leurs seins grâce au Gynectrol associé à une bonne hygiène de vie.

Et ne s'agissant pas d'un traitement médical, on peut l'acheter sans ordonnance (uniquement sur Internet, on ne le trouve pas en pharmacie). En cas de doute, demandez tout de même conseil à votre médecin traitant qui pourra vous aiguiller.

En résumé

  • Les problèmes de développement des seins chez les hommes ont pour origine les glandes mammaires gonflées (gynécomastie) ou la graisse stockée (adipomastie).
  • Un rééquilibrage alimentaire associé à la pratique d'une activité physique comme la musculation sont à recommander, mais parfois ça ne suffit pas.
  • En cas de problème persistant, il peut être pertinent de tester un traitement médicamenteux ou sous forme de complément alimentaire avant d'avoir recours à une opération chirurgicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page