Perde sa culotte de cheval : mes conseils

La culotte de cheval est un phénomène typiquement féminin, et il y a de fortes chances que vous soyez concernée si vous avez atterri sur cette page 🙂

Cette graisse qui s’accumule au niveau des hanches, des fesses et des cuisses a la réputation d'être difficile à déloger, mais rassurez-vous il existe tout de même quelques bons conseils à suivre pour la faire fondre.

Voici les principales recommandations que je donne à mes clientes contre la culotte de cheval. 

La culotte de cheval, c'est quoi ?

L'expression culotte de cheval est rentrée dans le langage courant et tout le monde sait plus où moins à quoi elle fait référence. On appelle culotte de cheval l'amas de graisse qui vient se situer sur le bassin et les hanches. Elle apparaît quand le corps stocke trop de cellules graisseuses, à cause d'une mauvaise alimentation et/ou une dépense calorique trop faible.

Selon votre morphologie, vous serez plus ou moins susceptible d'être sujette à ce phénomène... ça fait partie des injustices de la nature ! Pour vous réconforter si c'est votre cas, sachez que vous aurez aussi plus tendance à stocker dans les fesses et il sera donc plus facile pour vous d'avoir de belles formes. Les filles « skinny » vous envient souvent ça, car elles éprouvent beaucoup de mal à avoir des formes.

Pour info, l'origine de cette expression remonte au début du 19ème siècle et l'arrivée des vêtements amples pour la pratique de l'équitation. A l'époque on appelait le pantalon "culotte" d'où le terme "culotte de cheval" en référence au pantalon que l'on portait pour faire du cheval. La forme particulière (volumineuse) de ce pantalon est ensuite restée pour parler de l'amas disgracieux de graisse au niveau des hanches.

Comment perdre la culotte de cheval

Les excès alimentaires et la sédentarité sont parmi les principales causes de la culotte de cheval (en plus d'une prédisposition morphologique comme dit plus haut). Je sais que beaucoup cherchent une solution facile pour perdre du poids et se tournent vers des crèmes, ventouses voire même la chirurgie esthétique, mais la meilleure solution restera toujours le fameux combo alimentation + sport. En plus, c'est celle qui respecte le plus votre porte-feuille 😉

L'alimentation

Le premier conseil pour perdre sa culotte de cheval c'est donc de revoir ce que vous mettez dans votre assiette. Il faut adopter une alimentation saine et équilibrée, ça veut dire arrêter de manger trop gras, trop sucré, trop salé et trop riche ! Je vous recommande aussi d'en profiter pour arrêter au maximum les produits industriels transformés et essayer tant que possible de vous mettre à la cuisine et vous préparer de bons petits plats. ça reste le meilleur moyen d'être sûre de ce que vous mangez !

Je déconseille les régimes trop strictes et autres régimes successifs qui favorisent l'effet « yo-yo ». Pour moi le but n'est pas de se frustrer, mais de revenir à une alimentation plus saine : manger de tout, sans s'affamer. Il faut à tout prix éviter les grosses fringales qui font que vous allez vous jeter sur la nourriture dès que vous aurez l'occasion de craquer.

Le sport

Vous n'allez pas perdre votre culotte de cheval en restant assise dessus ! Votre meilleur allié dans ce combat, c'est selon moi la musculation. Il y a d'autres activités sportives qui peuvent aider comme le jogging, la marche à pied, le vélo, l’aérobic ou la natation, mais aucune ne va remodeler votre physique comme peut le faire la musculation.

Malheureusement il est difficile de faire fondre la graisse de façon localisée. Par contre, la musculation couplée à une bonne alimentation et une bonne hygiène de vie ça fait vraiment des miracles.

Les exercices pour travailler le fessier vont vous faire créer du muscle et changer la forme globale de votre postérieur. De plus, sachez qu'en faisant de la musculation vous brulez un maximum de calories et ce même après l'entrainement !

Vous pouvez aussi bien-sûr faire des exercices de cardio (vélo elliptique, course à pied...) qui favorisent la perte de poids, mais pas trop non plus pour ne pas perdre tous les muscles.

Avec de la musculation + un peu de cardio, vous allez remodelez votre silhouette, réduire la culotte de cheval et éviter le côté flasque.

Exercices pour la culotte de cheval

Voici les 3 exercices de musculation que je vous conseille pour éliminer la culotte de cheval :

Le squat sumo

Le squat est l'exercice roi pour travailler la partie inférieure du corps. S'il ne fallait recommander qu'un exercice pour se forger des fesses bien galbées, ce serait celui-ci ! Une fois le mouvement maitriser, je vous conseille d'ajouter du poids. Pour cela vous pouvez utilisez une barre avec des disques (le plus classique), un sac bulgare ou une kettlbell.

Les montées de bassin

L’exercice du relevé de bassin est un exercice idéal pour tonifier vos jambes et avoir de belles fesses bien galbées. Là encore il est possible d'ajouter du leste au niveau du bassin (avec une barre) pour augmenter l'efficacité de l'exercice.

Extension / abduction de hanche au sol

Avec cet exercice, on vise le grand fessier, soit la plus grande partie de vos fesses. Il existe plusieurs sortes d'extensions : abduction de la hanche au sol, élévation de la cuisse vers l'arrière (donkey kick), élévation latérale de la cuisse...

Comment perdre sa culotte de cheval
4.1 (82.73%) 22 votes

Laissez un commentaire 0 commentaires