Lactobacillus gasseri : Un probiotique pour maigrir ?

Lactobacillus gasseri minceur avis

Flore intestinale et surpoids : Un probiotique (Lactobacillus gasseri) peut-il aider à maigrir ?


De nombreuses personnes cherchent à maigrir. Pour cela, elles entreprennent de nombreux régimes, décortiquent leur alimentation, se privent... avec plus ou moins de succès. Et si une partie du problème se situait directement au niveau des intestins ? En effet, votre flore intestinale contrôle non seulement votre système immunitaire mais elle pourrait également jouer un grand rôle dans le contrôle du poids.

C’est pourquoi les chercheurs s’intéressent de plus en plus à elle. Notamment en testant l’effet de certaines bactéries probiotiques. Et l’un de ces probiotiques, la bactérie Lactobacillus gasseri, faciliterait la perte de poids !

L’importance de la flore intestinale

Nos intestins sont le foyer de milliards de bactéries qui travaillent nuit et jour. Elles dégradent les aliments, protègent les intestins, le nettoient et évitent que des bactéries néfastes ne se développent trop. Cette flore intestinale possède une importance capitale dans la digestion ainsi que dans le maintien du système immunitaire de votre organisme.

Les chercheurs commencent à se rendre compte à quel point avoir une bonne flore intestinale pourrait être important pour notre santé, mais aussi dans le contrôle de notre poids. Or, cette flore intestinale est généralement mise à mal par une alimentation déséquilibrée et la consommation de certaines substances qu’elle n’est pas préparée à affronter.

Une alimentation néfaste

Normalement, un intestin en bonne santé ne produit pas de maux de ventre, de ballonnements, de diarrhée ou de constipation. Mais, pour cela, il faut l’entretenir, lui donner des aliments sains qui ne lui nuisent pas et qui peuvent même nourrir la flore bactérienne. Cependant, avec l’alimentation moderne, c’est rarement le cas.

En effet, une alimentation trop riche en sucre peut, par exemple, être néfaste à la flore intestinale car elle favorise le développement de bactéries nuisibles qui chamboulent tout. Elles peuvent détériorer votre système immunitaire, augmenter les risques de diabètes et de nombreuses maladies.

Le gluten possède également un impact négatif sur les intestins. Cette substance, contenue dans de nombreux aliments comme les pâtes, le pain et les pizzas, est difficile à digérer. Il provoque une inflammation des intestins et une plus grande perméabilité de ceux-ci. Ainsi, votre système digestif laisse passer plus de substances pathogènes dans votre sang.

Les chercheurs se sont rendu compte que les personnes obèses ont une flore bactérienne intestinale différente des personnes minces, ce qui prouve bien que leur façon de manger a modifié cette flore et que cela peut être une partie du problème.

Le probiotique Lactobacillus gasseri contre l’obésité ?

De l’idée ci-dessus est partie une hypothèse : changer la composition de la flore intestinale pourrait peut-être aider des patients à perdre du poids. Pour cela, les chercheurs ont essayé d’implanter des bactéries probiotiques dans l’intestin de leurs cobayes.

C’est le cas notamment du probiotique Lactobacillus gasseri, testé dans une étude qui a porté sur 87 sujets en fort surpoids. Au bout de 3 mois, ces personnes avaient perdu environ 5 % de leur graisse abdominale et 3 % de leur graisse sous-cutanée. Tout cela pour une perte de poids d’environ 1,5 % de leur masse totale et une diminution de 2 % de leur tour de taille.

Des résultats qui ne sont pas exceptionnels mais qui ont le mérite d’exister et de prouver que la flore intestinale possède bien un impact sur le poids.

L’utilisation du probiotique Lactobacillus gasseri permettrait de rendre la muqueuse des intestins plus épaisse et donc de réduire le passage de pathogènes dans le sang. De plus, cela aurait également un impact sur les messages chimiques que nos intestins envoient à notre corps.

Les conclusions à en tirer pour la perte de poids

Premièrement, il semble évident que la flore intestinale joue un rôle important dans la prise ou la perte de poids. Il faut donc essayer de la conserver en bonne santé de façon à éviter de stocker de la graisse inutilement et également rester en bonne santé. Pour cela, la qualité de l’alimentation serait primordiale.

Si vous voulez perdre du poids, avoir une alimentation hypocalorique est important, mais vous devriez également tenir compte de la qualité de ce que vous mangez, pas seulement du nombre de calories dans vos aliments. Or, une alimentation saine ne devrait pas apporter de sucre en excès et devrait sans doute contenir peu ou pas de gluten et de lactose, deux éléments qui peuvent perturber la flore intestinale. Évidemment, la consommation de fruits et légumes serait un plus, pour leur apport en fibres, mais il faudrait plutôt les prendre bio, pour éviter la consommation de substances nocives. De même, les aliments industriels seraient à fuir, parce qu’ils contiennent beaucoup d’additifs, de sucres et de graisses ajoutés.

Autre conclusion, l’utilisation d’un complément probiotique de type Lactobacillus gasseri pourrait vous donner un léger avantage en termes de perte de poids. Cela peut valoir le coup d’essayer plutôt que de consommer d’autres probiotiques plus connus comme le Lactobacillus casei (L casei).

Notez que la bactérie L gasseri est contenue dans le lait maternel. La mère le transmet donc à son enfant en l’allaitant. Après avoir ensemencé ses intestins, stériles avant la naissance, avec sa flore vaginale (pour un enfant né par voie naturelle !), elle parachève donc le travail par l’intermédiaire de son sein. Les enfants nourris au sein seraient d’ailleurs moins sujets au surpoids. Ceux nés par voie naturelle auraient moins de problèmes de santé.

Laissez un commentaire 0 commentaires