femme pudique

ENQUÊTE IFOP : Le rapport des Français à leur corps et à la pudeur


Ne pas vouloir se dévoiler sur le plan physique ou intellectuel, éprouver une gêne devant tout ce qui est indécent, sexuel ou personnel a un nom : la pudeur. Derrière une personne pudique se cache généralement quelqu’un qui veut cacher une partie de son corps ou qui ne veut pas dévoiler ses pensées par retenue, discrétion, manque de confiance en soi ou même par honte...

Mais est-ce qu’en 2019 les Français sont satisfaits de leur physique ? La pudeur dans le couple, mythe ou réalité ? Est-ce que le sport permet de mieux assumer son corps ?

C’est ce que j'ai voulu savoir en imaginant avec l’Ifop un sondage sur le rapport des Français à leur corps et à la pudeur, à publier sur mon site Muscle-up.  Ce sondage a été réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 12 au 13 juin 2019 auprès de 1008 personnes âgées de 18 et plus.

Hommes/Femmes : qui sont les plus satisfaits de leur corps ? 

Pour le savoir, le sondage Ifop a demandé aux personnes interrogées de s’attribuer une note sur leur physique. Les Français se donnent en moyenne une note de 6,6/10 avec des hommes plus satisfaits de leur corps que les femmes (6,9 contre 6,4). Les femmes sont plus critiques quand il s’agit de leur physique et ce sondage montre bien leur rapport avec lui. Elles sont rarement satisfaites de leur corps.

Qui sont les plus satisfaits de leur corps ?

Mais (parce qu’il y a un mais) plus les Français avancent en âge (35 et plus) et plus ils valorisent leur corps en comparaison des plus jeunes (6,7 contre 6,4 chez les plus jeunes). Ce sondage met également en avant que les Français dont la masse corporelle fait qu’ils se situent dans la catégorie « Obèse » se donnent une note de 5,9/10. Cette note est inférieure à la moyenne mais elle n’est pas non plus loin derrière.

Pour info, c’est en Bretagne (7,0) et dans le Grand Est (7,1) que vous êtes les plus satisfaits de votre corps.

Zoom sur la satisfaction sur le plan physique

Qui sont les plus pudiques ? 

Selon le sondage Ifop, ils sont 74 % de Français à reconnaître être pudiques et parmi eux, 17 % disent être même très pudiques.

Mais qu’en est-il des hommes et des femmes ? Les hommes et plus précisément 66 % d’entre eux se disent pudiques. Quant aux femmes, elles sont 81 % à se considérer comme pudiques dont 20 % se disent « très pudiques ».

L'autodefinition comme personne pudique

Ce que nous révèle aussi ce sondage, c’est que parmi les personnes qui sont très satisfaites de leur corps, 62 % d’entre-elles sont pudiques contre 79 % des personnes qui ne sont pas satisfaites par leur corps.

Le rapport à la pudeur est encore très fort. Si 87 % par exemple des personnes interrogées déclarent se montrer nues devant leur partenaire de temps en temps ou rarement, elles ne sont que 63 % à dormir nu et 35 % à se montrer nu devant d’autres personnes, comme dans un vestiaire par exemple. La pudeur n’est pas étrangère à ces chiffres. En effet, 83 % des personnes qui se disent non pudiques dorment nu contre 55 % chez les personnes pudiques.

Zoom sur les Français se déclarant pudiques

Et dans le couple ?

Avoir peur de se montrer nu devant son partenaire, peur de son regard, manque de confiance en soi, gêne du regard de l’autre sur ses petits défauts physiques... La pudeur est également dans le couple.

Néanmoins, le regard de son partenaire est rassurant dans 86 % des personnes en couple selon le sondage Ifop. Le regard de l’autre fait même accepter ses défauts physiques pour 79 % des personnes interrogées et se sentir beau ou belle pour 73 %.

Tout n’est pas parfait non plus puisque dans le regard de l’autre on peut également voir ses défauts physiques, se sentir jugé ou pire, dévalorisé. 24 % des hommes avouent que le regard de leur partenaire leur fait percevoir leurs défauts physiques contre 19 % chez les femmes.

Le rapport à la pudeur dans le couple

Le sport permet-il d’être moins pudique ? 

En 2019, 61 % des Français déclarent pratiquer une activité sportive au moins une fois par semaine et plus précisément 64 % des hommes contre 57 % des femmes. L’été n’y est pas pour rien avec une envie de changer son hygiène de vie pour 65 % des Français. La fameuse épreuve du maillot de bain à la plage explique-t-elle ce pourcentage ?

Oui, mais pas seulement. En effet, parmi les personnes qui pratiquent une activité physique, 76 % d’entre elles déclarent que c’est avant tout pour être en bonne santé, 38 % pour se défouler, 38 % pour se divertir, 24 % pour se muscler et 21 % pour mincir.

Les raisons de la pratique sportive

Si les hommes pratiquent une activité physique plutôt pour se divertir ou se dépasser, les femmes sont plus nombreuses à déclarer avoir une activité sportive pour entretenir leur corps. 36 % des Français estiment qu’il est nécessaire de se faire accompagner pour mincir ou se muscler contre 64 % qui pensent que l’on peut y arriver seul.

L'activité de coach sportif a encore de beaux jours devant elle 🙂

Parmi les personnes qui estiment qu’il est important de se faire accompagner, 38 % sont pudiques, 41 % sont des femmes, mais il y a également des personnes qui ont un IMC élevé ou celles qui sont les moins satisfaites de leur corps.

Parmi les personnes qui sont pudiques, beaucoup le sont par manque de confiance en elles mais surtout en leur physique. Le sport permet de se sentir mieux dans son corps, de se muscler ou de perdre du poids et donc d’être moins pudique et moins sensible au regard des autres ou de son partenaire.

Zoom sur les Français qui pensent que pour mincir il faut être accompagné

Zoom sur les Français pensant que pour mincir il faut être accompagnés

Conclusions de l'enquête

Les Français sont dans l'ensemble plutôt complaisants avec leur corps : seule 1 personne sur 10 interrogées dit avoir un réel problème avec son physique, et près de 60% se déclarent satisfaits.


Pourtant, ce sondage nous montre que le sentiment de pudeur reste très présent : on a encore du mal à s'exposer au regard des autres. Sans surprise ce sont les femmes qui sont les plus affectées par le regard des autres sur leur corps, mais les hommes aussi se définissent majoritairement comme étant pudiques !


Même si cette pudeur est bien présente au sein du couple, la plupart des interrogés trouvent que le regard de leur partenaire est bienveillant et les rassure ! Plus de 3/4 des femmes admettent même que leur conjoint les aide à se sentir beau/belle et à accepter leurs défauts physiques. Malgré un résultat d'apparence positif, il reste toujours une (trop grande) partie qui se sentent jugés et/ou dévalorisés à cause de leur apparence.


La pratique d’une activité sportive peut-elle aider à être moins pudique ? Oui, car elle permet de s'accepter d'avantage en se sentant mieux dans son corps et dans sa tête ! 26% des femmes déclarent d'ailleurs faire du sport pour mincir ou se muscler.

Vous pouvez consulter via ce lien l’intégralité de mon enquête réalisée par l’Ifop.

Laissez un commentaire 1 comment