Est-ce utile de prendre un café avant une séance de sport / musculation ?


Pour beaucoup, le café est une boisson stimulante qu’il faut boire quand on est fatigué et qu’on a besoin d’être boosté tout au cours de la journée. Si vous l’ignoriez, sachez que cet "or noir" naturellement énergisant est l’une des boissons chaudes les plus consommées au monde.

Sa consommation contribue positivement à notre bien-être, et encore plus pour une personne qui s’adonne à une activité physique. En effet, selon plusieurs études, et malgré la mauvaise réputation qu’il traîne parfois, les chercheurs ont découvert plusieurs bienfaits du café pour le sportif.

Si vous lisez cet article et que vous êtes sportif, il est fort probable que vous en consommiez, peut-être avant votre entraînement pour être stimulé et/ou améliorer vos performances. Mais en dehors des bienfaits, il faut aussi ajouter que certains méfaits se font remarquer dès qu’on rentre dans une consommation élevée. Mais avant de savoir si le café est un ami ou ennemi pour le sportif, voyons d’abord les vertus générales du café sur l’organisme.

Quelles sont les vertus du café ?

Que vous soyez sportif ou non, voici d’un point de vue globale les vertus du café. S’il compte parmi les boissons les plus consommées au monde, c’est notamment pour ses effets positifs sur la stimulation du cerveau. Son composé bioactif qui est la caféine stimule la vigilance, et diminue notre sensation de fatigue. Ce n’est pour rien si l’on se sent booster le matin après l’avoir bu.

Outre ce détail, la caféine augmente nos facteurs cognitifs liés à la concentration et aux réflexes, sans oublier la vision. Ce symptôme s’explique par le blocage de l’adénosine (un neurotransmetteur inhibiteur) par la caféine, et qui entraîne une stimulation de nos neurones tels que la dopamine ou la noradrénaline.

En dehors du système nerveux, le café peut être utilisé comme une boisson diurétique. Dès son apparition dans l’organisme, il active la sécrétion d’enzymes digestives, tout en rendant le transit intestinal plus facile. C’est l’une des raisons qui poussent à le consommer après un repas.

L’efficacité du café se retrouve aussi du côté de l’analgésique, car il peut faire passer parfaitement une migraine quand on en a une. Pour l’expliquer, l’assimilation de la caféine entraîne une pression des vaisseaux sanguins dans le cerveau, tout en atténuant la force et la durée des maux de têtes.

Avant d’aborder la partie dédiée purement aux bienfaits du café chez le sportif, retenez aussi que ce dernier a aussi des effets préventifs sur deux cancers très connus et répandus, en diminuant de 40 % les risques de les contracter, si au préalable, on mise sur une consommation régulière. Pour les nommer, on a le cancer de colorectal et du foie. Il ne faut pas omettre également les risques de développer des maladies neurodégénératives (Parkinson et Alzheimer) qui sont diminués de 30 à 60 %.

Que dire sur les bienfaits du café dans le sport ?

Pour parler des bienfaits du café pour le sportif, on va revenir à nouveau sur la caféine. Les effets de cette molécule dépassent le cadre de la stimulation neuronale. Chez une personne qui se livre à une activité sportive, la caféine augmente sa force musculaire et sa vigilance mentale. Ainsi, ses réflexes sont décuplés car il devient plus réactif.

Encore mieux, la caféine intensifie notre motivation, réduit notre sensation de la douleur et de la fatigue. Ce qui augmente à son tour notre endurance et nous donne l’énergie qu’il faut pour terminer notre activité sportive.

Le café est une boisson qui a aussi la capacité d’accélérer la lipolyse, favorise la digestion, ainsi que la stimulation de la respiration pendant nos entraînements. Il est aussi dit que le café pourrait diminuer nos douleurs musculaires, chose qui reste sérieusement à prouver.

Le mythe de la consommation du café avant l’entrainement : Faut-il le croire ?

Beaucoup d'entre nous buvons du café exprès avant un entrainement de musculation, dans l’espoir de se donner un coup de boost et d’augmenter notre performance. Il est par exemple utilisé comme alternative à un pré-workout. Ceci n’est pas une mauvaise chose, et on va même dire qu’ils n’ont pas tort.

L’ensemble des bienfaits du café pour le sportif divulgué plus haut, est manifeste principalement si on le consomme avant le sport. Consommer du café avant l’entrainement, permet aussi de brûler plus facilement les graisses. C’est une bonne chose pour les personnes qui suivent un régime minceur et qui désirent ardemment perdre du poids.

Cependant, notons que si le café est considéré par le sportif étant indispensable comme stimulant, dans l’espoir de déguiser une fatigue générale, il faudra qu’il revoie sa consommation globale et de penser plutôt aux autres moyens qu’il doit mettre en place pour mieux se préparer.

Pourquoi privilégier la modération ?

Il est vrai que l’on dénombre plusieurs bienfaits du café pour le sportif, mais cela ne veut pas dire qu’il faut s’y adonner sans modération. Pour conserver vraiment tous les bienfaits propres à la caféine, tout en écartant les méfaits qui découlent d’une consommation immodérée, il faut miser sur la consommation du café à faible dose régulière.

Si vous voulez combiner la caféine à votre entrainement sportif, alors il ne faut pas dépasser 05 g de café par jour. Une dose au-delà laisse les effets négatifs prendre le dessus sur les vertus de la caféine. On a par exemple, le manque d’hydratation et les blessures musculaires. Il serait désolant si cette boisson qui nous procure tant de plaisir se transforme en une mésaventure musculaire qui peut durer pendant des semaines.

Pour finir, vous pouvez voir qu’il existe de nombreux bienfaits du café pour le sportif. Même s’il n’y a pas de contre-indication à sa consommation, la modération doit être une chose présente dans l’esprit du sportif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page