Training mask : Avis et conseils sur son utilisation

Je l’avoue… Je ne connaissais pas le masque simulateur d’altitude il y a encore quelques mois. C'est après avoir vu quelqu'un l’utiliser dans ma salle de sport que j’ai cherché à en savoir plus sur cet accessoire et surtout à quoi sert exactement le masque qui fait ressembler à Bane dans Batman 🙂 J’ai trouvé qu’on lui donne plusieurs noms : masque respiratoire, masque élévation, masque oxygène... Finalement, c'est toujours la même chose !

On a commencé à voir leur apparition dans les entrainements de sportifs professionnels, entre autres des combattants de MMA et sports de combat en général. Récemment, il a bénéficié d'un gros coup de pub puisqu'on a vu des joueurs de foot américain le porter durant l’échauffement du Superbowl.

Alors j’ai décidé de le tester moi même pour voir les sensations, les bénéfices et vous donner mon avis. Je vais donc vous parler de mon expérience après 3 mois à faire du sport avec le masque respiratoire.

Pour ce qui est du modèle testé, j'ai choisi la sécurité en achetant l'elevation training mask 2.0 que je vous recommande d'ailleurs de prendre si vous voulez tester aussi ce type de masque de musculation. Au passage, j'ai vu que le prix est passé à 59€ (alors que je l'ai acheté 89€ il y a 4 mois) donc c'est plutôt une bonne affaire.

A quoi sert le masque de simulation d’altitude ?

Le training mask est composé de trois filtres réglables qui vont vous permettre d’ajuster le passage de l’air à travers le masque de façon à simuler l’altitude. Si vous cherchiez un masque contre la pollution des grandes villes passez donc votre chemin 😉 !

Oui on sait depuis longtemps que l’entrainement en altitude est efficace pour améliorer ses performances. Les footballers partent par exemple en stage à la montagne lorsqu’ils doivent se remettre rapidement en condition ou pour préparer une compétition.

Pourquoi ? Plus on est haut plus l’oxygène se fait rare, ce qui entraine une baisse de l’oxygénation des poumons et du sang : on appelle cela l’hypoxie. Pour répondre à ce phénomène,  notre corps va s’adapter en provoquant une augmentation naturelle du nombre de globules rouges dans le sang. Les globules rouges assurant le transport de l’oxygène vers les muscles, cela va favoriser l'endurance et booster nos performances grâce à un meilleur apport en oxygène.

Voilà donc à quoi est supposé servir le masque d’élévation : améliorer vos performances cardio-vasculaires en simulant l’entrainement en altitude par la limitation de l’apport d’oxygène.

Le masque respiratoire pour le sport est-il efficace ?

C’est certainement la question que vous vous posez : tout ça c’est bien beau, mais est-il réellement efficace et reproduit-il vraiment la sensation d’altitude ?

Les avis sont partagés sur Internet, certains disent que OUI c’est efficace et d’autre disent que non ça ne sert à rien… Alors j’ai quand même voulu me faire ma propre idée pour partager mon avis avec vous.

Pour être tout à fait honnête, je pense que c'est une erreur de croire que le masque respiratoire puisse reproduire exactement le même effet que l’altitude, puisque la pression atmosphérique restera la même que ce soit avec ou sans masque.

Néanmoins mon avis sur le masque d’entrainement est plutôt positif après 3 mois de test et je vais continuer à l’utiliser.

Je l’ai porté pour la première fois lors d’un footing… Le moins que l’on puisse dire c’est que cet accessoire ne laisse pas les gens indifférents et on sent bien les interrogations dans la tête des passants. Mais pas grave après tout, ils doivent penser que je suis un grand athlète préparant une compétition ou un combat. Ca me va !

Au niveau des sensations, c’est assez déstabilisant au début. On comprend très vite que le port du masque va demander un effort supplémentaire de concentration au niveau du rythme de respiration.

Ne partez pas avec l’idée que vous allez pulvériser vos performances. Au contraire, vous allez sûrement courir moins longtemps avec le masque. Pour cette première sortie par exemple, j’avais décidé de courir environ 30min. J’imagine qu’il faut alterner courses avec et sans masque pour constater les bénéfices.

Là où j'ai préféré la sensation du masque, c'est sur des efforts d’endurance moins longs mais intenses ou par intervalles à haute intensité (HIIT).  Je sens clairement que le travaille est intensifié par le port du masque et je note peu à peu une amélioration générale de mon endurance.

L’avis "scientifique"

Devant l’engouement de cet accessoire et les questions qu’il suscite, une équipe de chercheurs américains a réalisé une étude sur un groupe de 25 étudiants (16 hommes, 9 femmes) d’une université dans le Wisconsin, et ce pendant un mois et demi.

Les 25 participants furent divisés en deux groupes : un groupe portant le training mask, l’autre non. Ils ont dû s’entrainer de façon similaire à hauteur de 2 séances par semaine et sur des exercices de fractionné prédéfinis.

Des études poussées ont été effectuées sur chaque sportif avant et après la période de test. Entre autre ils ont été testé sur leur VMA (vitesse maximum aérobie), sur des tests de puissance pulmonaire et des prises de sang avant/après.

Les résultats ont été concluants*. Des progrès de la part des deux groupes ont été constatés, mais les performances du groupe portant le masque d’élévation étaient meilleures.

Ils remarquent aussi que contrairement à l’effet provoqué par l’altitude, ces améliorations n’étaient pas associées à une augmentation du nombre de globules rouges.

Les scientifiques en ont conclu que le port du masque favorise bien les performances sportives et d’endurance en renforçant les muscles ventilatoires, mais qu’ils ne produisent pas les mêmes bénéfices que le sport en montagne.

* Retrouvez la source de cette étude ici (texte en anglais)

Pour quel type d'exercice utiliser le masque d'élevation​​​​ ?

A l'origine créé par un ancien combattant professionnel de MMA, c'est un accessoire qui peut vous permettre d’évoluer dans à peu prêt n’importe quelle activité sportive.

Vous pouvez utiliser le masque pour courir (réservez-le tout de même aux séances relativement courtes), sur un vélo d’intérieur, pendant un entrainement au sac de frappe ou même pour une séance un peu plus physique où vous allez allier travaille en force et cardio. Vous pouvez par exemple très bien faire des pompes, exercices aux bandes élastiques, etc avec le masque de batman :p

Qui utilise le masque de training ?

Alors que son utilisation tarde encore à arriver en France, les sportifs professionnels américains se sont largement familiarisés avec cette pratique.

J’ai déjà cité plusieurs fois les combattants de MMA mais je peux également vous citer des joueurs de football américain comme LaAdrian Waddle, le joueur des Patriots mais aussi Stephen Curry, le meneur de jeu emblématique des Warriors de Golden State.

Où acheter un masque d’entrainement de qualité ?

On trouve de tout sur Internet et le training mask n’échappe évidemment pas à la règle. Attention cependant à ne pas acheter n’importe quoi à n’importe quel prix.

Je ne peux pas vous en recommander plusieurs car je n'en ai essayé qu'un, mais il m'a donné satisfaction donc j'ai envie de vous le conseiller.

A PROPOS


Sébastien, 28 ans.
J’ai une license STAPS et je suis  coach sportif sur Paris.

j’accompagne mes clients en salle ou en extérieur avec des entrainements sur mesure.

J’ai fais ce site pour partager avec vous mes conseils sur le matériel, la nutrition, et tout ce qui tourne autour de la musculation.

Masque respiratoire pour le sport (training mask) : ce qu’il faut savoir
5 (100%) 76 votes